NewslettersContact
30 septembre 2021

Incivisme : David Lisnard demande l’installation de radars anti-bruit pour préserver la qualité de vie des habitants

Face aux nuisances sonores dues aux deux-roues non homologués et aux vitesses excessives des voitures puissantes en zone urbaine, le maire de Cannes demande à l’État, qui seul en a le droit, l’installation de radars anti-bruit sur les secteurs les plus touchés de la commune.

Cette initiative s’inscrit dans la continuité des actions menées par la Mairie de Cannes pour lutter contre le bruit telles que l’achat de sonomètres pour la Police Municipale, le renforcement des contrôles sur le terrain et la sanction des contrevenants. 

« L’espace public est notre bien commun, un lieu de partage, donc de responsabilité individuelle. Les nuisances occasionnées par la circulation de deux-roues non homologués et la vitesse excessive de puissantes voitures sont un fléau contre lequel la Mairie de Cannes agit. Le contrôle et la sanction de ces comportements infractionnels sont indispensables et indissociables de notre stratégie de lutte volontariste et pionnière contre l’incivisme. C’est pourquoi afin d’agir plus efficacement, je sollicite l’Etat pour l’installation de radars anti-bruit sur certaines routes. Ces dispositifs complèteront les actions de la Municipalité pour préserver la qualité de vie et garantir la tranquillité des riverains et des visiteurs. » 
David Lisnard, maire de Cannes 

Au total, près de 125 000 procès-verbaux ont été dressés pour des comportements inciviques par les agents de la Police Municipale depuis 2014. Pour rappel, bien que le déploiement des effectifs municipaux et l’achat de matériels de contrôle soient entièrement financés par la Municipalité, la totalité du produit financier issu de ces contraventions est remise à l’État. 

Lutte contre l'incivisme - En savoir