NewslettersContact

Présentation du projet lauréat

Une Croisette plus prestigieuse et élégante

Le projet de requalification de la Croisette, promenade cannoise de renommée mondiale, est le fruit d’une collaboration menée par l’Atelier d’Urbanité Roland Castro et Snøhetta, associés à WSP, l’Observatoire International, JML Water Feature Design, Manifesto, Transitec et Cronos Conseil.

     


Ce projet vise à redonner prestige et élégance au front de mer pour accompagner les ambitions de la Ville
et poursuivre les aménagements déjà entrepris.

La Croisette est unique en son genre : elle suit une courbe parfaite. Le cœur de la baie, à environ 1,5km de la rive, offre de magnifiques perspectives sur la promenade, sur le golfe de la Napoule ou encore sur l’Estérel. La Croisette est enveloppée d’une atmosphère magnétique et poétique ; la ville qui s’ouvre sur la Méditerranée se pare de nouvelles couleurs lorsque le soleil se couche à l’horizon et vous invite à une promenade unique.

 

Un boulevard légendaire

Du Palais des festivals et des congrès au Cap de la Croisette, le boulevard long de 2,5 km, mondialement connu grâce à son Festival International du Film, accueille chaque année des évènements d’envergure internationale. Si les aménagements actuels datent des années 1960, l'origine de la Croisette remonte à la fin du XIXe siècle lorsque Lord Brougham, époustouflé par la beauté de la baie, décide de s'y installer.

Au fil du temps, la Croisette change radicalement de visage et la route côtière pittoresque d’autrefois devient le boulevard animé d’aujourd'hui. Bien que désuet, l'aménagement actuel de la Croisette, en surplomb des restaurants de plage, a contribué à l’élargissement de la promenade. S’il est ponctué de palaces, de magasins de luxe et de monuments côté ville, le boulevard propose également, côté mer, des espaces de déambulation et de contemplation au chant de la Méditerranée.

 

Tapis rouge sur La Croisette

L'esthétique Art Déco et les Palaces cannois sont des sources d'inspiration pour proposer l‘embellissement du prestigieux boulevard en le rendant plus verdoyant, élégant et sûr, offrant ainsi confort et nouvelles commodités tout en soulignant l’histoire du lieu.

La promenade s’habille d’une palette de rouge, faisant écho à l'ancien quartier du Suquet et à l’intense couleur du Massif de l’Estérel. Le nouveau revêtement de sol qui se déroule du Palais des Festivals à Palm Beach, participe à la requalification du front de mer, à son identité et à l’élégance légendaire de la Croisette. Une série d’évènements rythment ce traitement de sol : les Spotlights, motifs de pavage d’inspiration Art Déco, signalent les principaux points d’intérêt aux promeneurs tels que les Palaces, les accès aux plages ou encore le Palais des Festivals. Ils créent de petites places aux nuances de granite rouge, serti de détails dorés, qui mettent en scène la préciosité de la Croisette.

Une ligne de mobilier sur mesure, spécialement imaginée pour la Croisette, complète le projet d’aménagement. Alliant confort et sécurité des usagers, des bancs aux lignes souples émergent du sol et résonnent avec la silhouette lointaine de l’Estérel. En hommage à l’histoire de la ville, des ombrières aux accents Art Déco ponctuent le front de mer. Des pièces d'eau et la végétalisation contribuent également à l’apport de fraîcheur et au sentiment de bien-être. La mise en lumière crée, à la tombée de la nuit, de nouvelles ambiances qui subliment les espaces, le mobilier et les œuvres telle une galerie d’art. Chaque élément a été conçu comme une aménité urbaine, améliorant la qualité, le confort et la sécurité des espaces.

 

Repenser les déplacements

Un point d'honneur est mis à la définition de parcours apaisés, d’espaces partagés et de circuits sécurisés. Ainsi, le projet de la Croisette implique une réflexion sur la gestion des flux. Celle-ci se décompose en voies de circulation réservées aux modes actifs, préservant les piétons et les cycles de la proximité des automobiles. Une passerelle fera le lien entre le Square du 8 mai 1945 et les Jardins Albert 1er pour faciliter la circulation piétonne. Dans une démarche durable, la nouvelle promenade privilégie les mobilités douces et invite à faire évoluer les déplacements urbains vers des solutions zéro carbone. Aussi l’aménagement intégrera naturellement la dimension événementielle du boulevard, s’adaptant à l’affluence occasionnelle liée aux événements cannois.

 

Une ode à la Méditerranée

Le projet, dans un tel cadre, ne saurait se passer d’un hommage au paysage et aux richesses naturelles qui caractérisent le Pays de Lérins, tout en proposant une approche environnementale vertueuse et holistique.

Les jardins sont repensés pour s’ouvrir généreusement vers la ville et la mer. Ils s’inscrivent dans la continuité fluide de la promenade et fabriquent des haltes de fraîcheur et de repos. Le théâtre de la mer (Square du 8 mai 1945) et ses gradins plongeant dans la Méditerranée se tournent vers la baie et contemplent la ville. Cet espace devient un lieu d’attractivité et d’événements festifs.

Comme un compliment au littoral, la présence de l’eau se décline au fil de la promenade et des jardins, par des miroirs, cascades, jeux ou encore nuages, qui agrémentent l’espace et apportent de la fraîcheur. Ces dispositifs fonctionnent grâce à un système de gestion intelligente et durable de l’eau.

Enfin, le projet prévoit une large part d’espaces végétalisés, composée de strates arborées qui surplombent de vastes pelouses et massifs fleuris, une palette végétale colorée et des essences autochtones, adaptées au climat méditerranéen. Généreuse et élégante, cette couverture végétale contribuera au confort thermique de la Croisette, par un ombrage naturel et des sols perméables qui recueillent les pluies.

 

Un espace animé toute l’année

Les espaces verts ont la vertu d’apaiser les milieux urbains, se faisant le lieu d’accueil des usages et pratiques de chacun, individuellement ou communément, dans un cadre rassurant et hospitalier. Ce projet a vocation à donner un nouveau souffle au boulevard, pour un espace fertile, riche de vie et de rencontres, doux et exaltant à la fois.

À cet effet, l’espace de la Croisette est clarifié pour redonner plus de confort et de lisibilité aux cheminements piétons. Le trottoir nord est légèrement élargi. Les traversées piétonnes au droit des palaces et des équipements majeurs sont très largement dimensionnées, matérialisées et surélevées, afin de favoriser la transversalité fonctionnelle et visuelle entre la ville, les plages et la mer, pour des circuits plus sécures et inclusifs.

C’est en créant une promenade universellement accessible que nous multiplions les usages, favorisant ainsi l'interaction sociale. Le projet propose des aménagements qui dynamisent la Croisette du square Reynaldo Hahn au Cap. Le Miroir des Lauréats, étendue d’eau au pied du Palais des Festivals, reflète les ambiances et les silhouettes de cet espace si particulier. Les jardins sont redessinés selon des formes fluides favorisant une circulation agréable et continue entre le Palais et la promenade de la Croisette.

Un nouveau pavillon accueille un espace de restauration et des activités pour les plus jeunes. Le Carrousel est conservé et le Nuage de jeux d’eau rafraîchit du Square du 8 mai 1945. Enfin la scène du Théâtre de la Mer laisse libre cours aux représentations artistiques qui pourront y prendre place.

La Croisette est embellie par des aménagements à la fois généreux et élégants, laissant aux promeneurs un souvenir impérissable.