Budget Primitif 2020

Adoption du budget 2020

Établi selon le principe de la rigueur bénéfique, dont les résultats ont été attestés par la Chambre Régionale des Comptes en 2018, le budget primitif de la Mairie de Cannes, examiné le 22 juin 2020 en Conseil municipal, a été adopté à l’unanimité.

Ce principe a aussi permis à la Mairie de Cannes d’amortir plus sereinement la survenue de crises, dont les intempéries de novembre et décembre 2019 et celle, historique, du Covid-19 - tout en assumant ses investissements et en se projetant sur un budget municipal 2020 porteur de solidité, d’avenir et protecteur des intérêts des contribuables.

0 % d’augmentation des taux d’impôts communaux pour protéger les contribuables

Dans un contexte de récession mondiale, où la France devrait voir son PIB reculer de 11 % en 2020 et accuse déjà une dette de plus de 121 % du PIB, le territoire cannois subit les effets directs d’une interruption brutale de la fréquentation touristique. Les pertes financières induites pour la destination Cannes sont estimées à ce jour à 500 M€, le Palais des Festivals et des Congrès voit aussi son chiffre d’affaires reculer de 25 M€ par rapport à 2019.

Avec des perspectives de reprise encore très incertaines à l’issue du confinement de la population, le coût induit par la crise du Covid-19 sur les finances communales est estimé à 11,5 M€, tous budgets confondus.

Les recettes de fonctionnement de la commune subissent durement la crise économique. Sur le seul budget principal, en construction du budget primitif, les recettes reculent de -2,62 % par rapport à 2019. Les pertes de recettes liées à la fréquentation touristique (taxe de séjour, produit des jeux de casino, etc.) et à la dynamique du marché immobilier sont évaluées à plus de 6,6 M€.

Malgré tout, pour compenser ces pertes, la municipalité n’aura pas recours au levier fiscal, protégeant ainsi les contribuables cannois. De même, les abattements fiscaux ne seront pas réduits. Pour rappel, la détermination de la municipalité en la matière a d’ailleurs été saluée par la Chambre Régionale des Comptes dont le rapport 2018 mentionnait qu’« à la différence d’autres communes de la région PACA, Cannes n’a pas réduit les abattements pour compenser la diminution des dotations de l’État ».

Avec cette politique fiscale volontariste, Cannes figure parmi les villes de sa strate où les taux des impôts locaux sont les plus bas, préservant ainsi le pouvoir d’achat des Cannois et accentuant l’attractivité de la ville.

Des dépenses de fonctionnement contenues

En 2020, face aux charges supplémentaires rendues indispensables pour contrer le Covid-19, l’évolution des dépenses de fonctionnement est contenue (0,32 % par rapport au budget primitif 2019).

En matière de charges de personnel, la gestion rigoureuse des effectifs permet de compenser partiellement les mesures gouvernementales (remplacement de primes par des points d’indice, compensation de la hausse de la CSG, etc.) qui, à elles seules, augmentent mécaniquement la masse salariale de plus de 900 K€. Pour autant, sans remettre en cause la politique sociale de la Mairie, les charges de personnel n’évoluent que de 0,38 %.

Les associations constituant un des moteurs de l’animation sociale, culturelle et sportive de la collectivité, la municipalité continue de soutenir ce tissu dense. Les subventions sont donc ajustées aux besoins réels de ces structures qui entendent les problématiques financières rencontrées par la commune dans une période critique pour les finances publiques locales.

La poursuite du désendettement communal dans un contexte difficile

Fin 2020, l’endettement de Cannes aura diminué d’un million d’euros, soit une baisse de 56,51 M€ depuis 2014.

Avec une capacité de désendettement de 3,89 années, très en-deçà de la moyenne des villes françaises de taille équivalente et a fortiori des seuils d’alerte fixés par l’État, la dette ne représentant que 81% des recettes réelles de fonctionnement et ne présentant aucun emprunt toxique, la situation de la Mairie de Cannes en la matière est particulièrement saine. Cannes dispose ainsi d’une signature de qualité, qui lui permet de bénéficier de prêts bancaires à des taux très bas, le taux moyen de l’encours s’établissant, fin 2019, à 1,70 %.

En outre, le travail constant de renégociation de la dette génère d’importantes économies de gestion. Grâce au désendettement réalisé depuis 2014, les frais financiers ont diminué de 1,126 M€ sur la période, preuve de l’efficacité d’une démarche vertueuse. Ils baisseront de 5,71 % en 2020 par rapport à 2019 !

71 millions d’euros d’investissements au service des Cannois

La municipalité continue d’investir dans tous les quartiers pour améliorer les espaces et les équipements publics, pour tous les Cannois et les visiteurs, en faveur de la qualité de vie et de l’attractivité, gage de la reprise économique. Ainsi, 71 M€ d’investissements sont prévus au budget 2020.

 

Transparence de la vie publique

Déclaration des 10 plus hautes rémunération 2018-2019

Conformément à l’article 37 de la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019, veuillez trouver ci-dessous la somme des dix rémunérations les plus élevées des agents de la Mairie de Cannes, ainsi que le nombre de femmes et d'hommes figurant parmi ces dix rémunérations les plus élevées.

 SIREN

Dénomination de l'employeur

Année

Sommes
des 10
plus hautes rémunérations brutes
en euros

Nombre
de femmes bénéficiaires

Nombre d'hommes bénéficiaires 

Durée cumulée en nombre de mois

210600292 

Mairie
de Cannes

2019

879 714 €

5

5

120

210600292 

Mairie
de Cannes 

2018

896 530 € 

4

6

120

Télécharger les données en version .csv

Télécharger les données en version .xlsx