Les jardins familiaux

Jardins familiauxJoindre plaisir, respect de l’environnement et sauvegarde du pouvoir d’achat, tel est l’un des buts de la création à Cannes de jardins familiaux et partagés depuis 2006.

Très fréquents dans la première moitié du 19e siècle, restrictions alimentaires oblige, ceux-ci avaient soufferts du développement de l’urbanisme dans les années 1950 sans toutefois disparaître totalement, l’association Saint-Vincent de Paul en ayant toujours gardé une vingtaine dans les quartiers du Grand Jas et Font-de-Veyre.

Depuis 2006, la Ville de Cannes s’est lancée activement dans la création et l’attribution de nouveaux jardins. Qu’elles soient familiales ou partagées, les parcelles mises à dispositions de familles, organismes et associations cannoises permettent donc dans toute la ville à de nombreuses personnes de profiter de leur production maraîchère et donc, de produits de qualité pour un prix de revient minimal et un plaisir maximal.

La Mairie de Cannes porte à 111 le nombre de parcelles communales de jardins familiaux gérées par les services municipaux et mises à disposition des jardiniers amateurs cannois, sur cinq sites communaux :

  • 27 parcelles, avenue Font de Veyre ;
  • 11 parcelles, boulevard du Périer ;
  • 7 parcelles, boulevard de l’Estérel ;
  • 48 parcelles, dans la Basse Vallée de la Siagne ;
  • 18 parcelles dans le quartier de Ranguin.