NewslettersContact
07 avril 2022|Sport

Du gazon synthétique de haute qualité utilisable en toute saison pour le stade Maurice Chevalier II

Afin de proposer une surface de jeu de qualité en toute saison, la Mairie de Cannes prévoit le remplacement de la pelouse naturelle par un gazon synthétique au stade Maurice Chevalier II. Cette opération va également permettre d’optimiser la planification des entraînements de l’AS Cannes Football en élargissant les amplitudes d’utilisation du site (10 à 12h par jour, 7j/7).

L’usage intensif du terrain endommage rapidement la pelouse et empêche les mises au repos recommandées pour sa préservation. Par ailleurs, du fait du vieillissement du système de drainage existant, le terrain devient impraticable les jours de pluie.

Afin de faciliter les usages quelles que soient la saison et les conditions climatiques, les travaux de remplacement du nouveau revêtement débuteront en juin. Il sera livré début septembre 2022. Pour rappel, le terrain d’échauffement (situé en Chevalier II et III) et le stade Maurice Chevalier III ont déjà été équipés d’un gazon synthétique, respectivement en 2017 et 2018.

 « Le remplacement de la pelouse du terrain Maurice Chevalier II s’inscrit dans la volonté de la Mairie de Cannes de développer l’accès au sport et d’améliorer les équipements sportifs communaux. Avec un gazon synthétique spécifique pour la pratique du football, les usagers vont bénéficier d’une surface de jeu de très haute qualité qui ne subira pas les contraintes météorologiques et sera ainsi praticable toute l’année. Outre les bénéfices esthétiques et fonctionnels, cette opération respecte l’intégrité budgétaire et la baisse des dépenses communales de fonctionnement puisque le futur revêtement ne demande ni arrosage, ni tontes régulières et va notamment permettre des économies d’eau et d’acquisition d’engins d’entretien. » 
David Lisnard, maire de Cannes 
À Cannes, la pratique sportive en libre accès est une priorité de l’équipe municipale. Celle-ci se concrétise par le programme Cannes, capitale du sport en plein air, lancé en avril 2016, mais aussi par des actions concrètes de rénovation et modernisation des équipements sportifs communaux.