NewslettersContact
06 janvier 2021|Cadre de vie

Nuisances aériennes à La Bocca : David Lisnard salue une première avancée

À la suite de ses interventions répétées auprès du ministre des Transports , une réunion constructive s’est tenue mi-novembre en présence de la l'Agglomération Cannes Lérins, de la Sous-préfecture de Grasse et de la Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile Sud Est. Le 14 décembre 2020, le Ministre a écrit à David Lisnard pour acter certains des dispositifs proposés par ce dernier afin d’améliorer durablement la situation pour les riverains du bassin de vie concerné.

À quatre reprises, David Lisnard, président de l’Agglomération Cannes Lérins, a saisi Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès du ministère de la Transition Écologique, chargé des Transports, pour solliciter la mise en œuvre de mesures de réduction des nuisances sonores liées à l’activité de l’aéroport de Cannes-Mandelieu.

Le ministre des Transports acte certains des dispositifs proposés

Mises en place sous le pilotage de la Direction Générale de l’Aviation Civile et de l’Aéroport Cannes-Mandelieu, les actions validées par le ministre concernent notamment :

  • l’engagement de procédures de sanction pour les vols qui n’ont pas respecté la réglementation ;
  • le renforcement significatif des contrôles aériens pour les vols d’hélicoptères et les tours de piste ;
  • l’organisation de contrôles réguliers des nuisances sonores et d’observation des vols in situ, en présence d’élus et de représentants des riverains de Cannes La Bocca ;
  • l’utilisation des technologies de pointe, en matière notamment de guidage satellitaire, permettant de réduire les marges de protection des obstacles et donc, de limiter le périmètre de survol des zones habitées.

Dans un courrier-réponse au ministre, David Lisnard rappelle toutefois sa vigilance sur la nécessaire révision de l’arrêté ministériel du 5 août 2019 concernant le survol à très basse altitude de zones urbanisées par les monomoteurs et bimoteurs des écoles de pilotage et les sanctions des jets qui ne respectent pas le tracé recommandé pour l’atterrissage.

Dans son courrier, le Président de l’Agglomération fait également part au ministre de sa demande réitérée de rendez-vous, en présence de l’Association de Défense contre les Nuisances Aériennes (ADNA 06), afin d’échanger sur les axes d’amélioration qu’il reste à mettre en œuvre pour réduire de façon significative le nombre d’habitants impactés par les survols des avions.