NewslettersContact
22 décembre 2021|Cadre de vie

Incivisme : la Mairie de Cannes renforce ses actions contre la pollution due aux mégots de cigarettes

La municipalité poursuit son combat contre l'incivisme et les jets de mégots de cigarettes sur la voie publique en signant un partenariat avec l’éco-organisme Alcome.

Chaque année, 12 % des cigarettes consommées en France sont jetées au sol de manière inappropriée dans l’espace public, ce qui représente 7,7 milliards de mégots. Pour répondre à cet enjeu sociétal et environnemental, l'éco-organisme Alcome, agréé par les pouvoirs publics sur la filière à Responsabilité élargie des producteurs (REP)* des produits du tabac (mégots), œuvre en faveur d’une réduction significative des mégots mal jetés dans l’espace public.

« Depuis 2014, la Mairie de Cannes mène une politique globale de lutte contre l’incivisme, LA cause du mandat municipal. Outre leur coût financier considérable, les incivilités portent aussi atteinte à la biodiversité. Les mégots de cigarettes jetés par terre vont dans les caniveaux et finissent dans la Méditerranée où ils nuisent aux écosystèmes marins. Le partenariat responsable avec Alcome renforcera nos actions de sensibilisation en faveur du civisme environnemental. »
David Lisnard, Maire de Cannes et Président de l’Agglomération Cannes Lérins

Le partenariat passé entre la Ville et l‘éco-organisme Alcome comprend :

  • la mise à disposition, par Alcome, de supports de communication, complémentaires à ceux déjà déployés par la Ville, pour sensibiliser les personnes à l’impact de leurs déchets et améliorer durablement le comportement des fumeurs ;
  • la fourniture de cendriers de rue et de poche, en addition de ceux déjà distribués par la municipalité depuis 2014 ;
  • l’octroi de subventions à la Mairie à hauteur de 2,08 € par habitant et par an, soit 153 847,20 € en 2021 pour la collecte et le nettoyage des mégots sur l’espace public.

Pionnière et exemplaire en matière de lutte contre l’incivisme, « cause municipale » depuis 2014, la Mairie de Cannes porte une attention particulière à la problématique des mégots de cigarettes abandonnés sur la voie publique, source majeure de pollution.

Lutte contre l'incivisme - En savoir

* En France, celui qui fabrique, qui distribue ou qui importe un produit doit prendre en charge sa fin de vie. C’est ce que l’on appelle la responsabilité élargie des producteurs (REP), ou le principe du pollueur-payeur. Le producteur et le distributeur doivent ainsi financer, organiser et mettre en place les solutions de collecte, de réutilisation ou de recyclage appropriées pour leur produit, en se regroupant au sein d’un éco-organisme.