NewslettersContact
21 décembre 2021|Mairie

Bilan 2021 et orientations budgétaires 2022

Depuis 2014, la Mairie de Cannes affiche une trajectoire et une solidité budgétaires exemplaires – reconnues et saluées par la Chambre Régionale des Comptes et les cabinets d’audits – qui se traduisent par une forte baisse de la dette communale, une totale sobriété fiscale (aucune augmentation et création d'impôts) pour préserver les contribuables locaux et des investissements massifs pour les générations futures tout en absorbant les conséquences des crises conjoncturelles.

Vendredi 17 décembre 2021, David Lisnard, Maire de Cannes, a présenté au conseil municipal le bilan comptable cannois de l’exercice 2021 et les perspectives financières 2022. Ainsi, la Mairie de Cannes maintient le cap des économies de gestion tout en poursuivant le développement et l’attractivité de la ville et en garantissant un service public humanisé, incarné et modernisé.

Le bilan 2021 conforte la stratégie financière impulsée par le maire de Cannes

En 2021, le respect scrupuleux des principes fondamentaux de la « rigueur bénéfique » a permis à la municipalité de poursuivre la baisse la dette communale de -1 M€ (-59,51 M€ depuis 2014). L’optimisation de la gestion financière en 2021 a également permis d’absorber les 5,2 M€ de charges supplémentaires liées à la crise Covid pour protéger les Cannois et soutenir l’économie locale, d’afficher un excédent disponible de +46 M€ – un niveau équivalent à celui de 2020 (46,3 M€) – et d’engager 63 M€ de dépenses d’investissements pour dynamiser la ville et améliorer le cadre de vie des habitants.

Par ailleurs, la Mairie de Cannes a su maîtriser les dépenses de fonctionnement (-1,09% en euros constants) et les charges à caractère général par rapport à l’année de référence 2019 malgré les contraintes et obligations supplémentaires liées au Covid qui ont pesé sur les communes. Il en est de même pour les charges de personnel fortement limitées par des gains de productivité.

« La solidité des bilans comptables présentés depuis 2014 valide la stratégie financière cannoise et crédibilise les choix de la Mairie de Cannes. Malgré 5,2 millions d’euros de charges supplémentaires nettes liées à la crise Covid en 2021, la municipalité a poursuivi la baisse de la dette de -1 million d’euros et la parfaite maîtrise de ses dépenses de fonctionnement à -1,09% en euros constants, maintenu une totale sobriété fiscale, n’a pas créé d’impôt nouveau et a investi 63 millions d’euros pour rendre Cannes toujours plus attractive, rayonnante et agréable à vivre. Depuis huit ans, cette bonne gestion des comptes publics permet d’assainir les finances communales, de garantir un service public qualitatif et modernisé, d’améliorer le cadre de vie des habitants, mais aussi d’atténuer les effets de la crise sanitaire. Face aux incertitudes conjoncturelles, à l’inflation et à la hausse prévisible des taux d’intérêts, la municipalité préserve les intérêts des contribuables locaux, investit pour l’avenir des futures générations en adaptant ses dépenses de fonctionnement pour renforcer Cannes, une ville qui a de fortes charges d’attractivité, de centralité et de pauvreté. »
David Lisnard, maire de Cannes

Pour 2022,
des orientations budgétaires responsables, respectueuses des contribuables et réalistes

Cette solidité budgétaire, construite dès le début du premier mandat de David Lisnard, permet d’aborder sereinement l’exercice 2022 qui continuera à être impacté par les conséquences de la crise Covid. La Mairie de Cannes a bâti des orientations budgétaires prudentes. Celles-ci prévoient :

  • la baisse de -2 M€ de l’encours de la dette (pour atteindre -61,51 M€ au 31 décembre 2022 depuis le 1er janvier 2014), soit 193,48 M€ ;
  • un plan d’investissements de 68 M€ ;
  • la poursuite des efforts de maîtrise des dépenses réelles de fonctionnement à +1,38 % à périmètre identique (-0,12 % en euros constants) pour préserver les capacités d’autofinancement de la Ville et une évaluation prudente des recettes réelles de fonctionnement à +1,72 %, à travers notamment l’augmentation des droits de mutations et de la taxe de séjour par rapport au budget primitif 2021. Ainsi, l’effet de ciseaux sera évité en 2022.

Comme depuis 2014, ces objectifs s’inscrivent dans une totale sobriété fiscale avec la non-augmentation des taux communaux des impôts locaux, le maintien des abattements fiscaux et l’absence de surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires.

Budget de la Mairie de Cannes - En savoir