NewslettersContact
05 août 2021|Social / Santé

Stratégie « anti Covid » : capteurs de CO2 et purificateurs d'air

La Mairie de Cannes dote ses 230 classes des écoles communales et les 10 crèches municipales de capteurs de CO2 et de purificateurs d’air pour mieux aérer les pièces et limiter les infections par aérosols.

Pionnière dans la lutte contre la propagation de l’épidémie, la Mairie de Cannes agit pour une stratégie « anti Covid » afin de mieux protéger les populations et permettre le bon déroulement des activités.

Dans la perspective de la prochaine rentrée scolaire, David Lisnard poursuit le déploiement massif des capteurs de CO2 et purificateurs d’air, déjà expérimentés par la Municipalité depuis cinq mois et enfin recommandés le 28 juillet dernier par le ministre de l’Education nationale.

Ainsi, les 230 classes des 32 écoles communales et les 10 crèches cannoises seront toutes équipées de ces dispositifs pour déterminer la concentration en CO2 dans les salles, optimiser la fréquence d’aération et limiter les infections par aérosols. Une énième preuve de l’anticipation et de la proactivité de la Mairie de Cannes dans la gestion de l’épidémie de Covid-19. Agir et non subir.

 

« Nous utilisons cette période estivale pour préparer une rentrée scolaire en sécurité sanitaire pour nos enfants et nos enseignants. En septembre, toutes les classes seront équipées d’un capteur de CO2 et d’un purificateur d’air si nécessaire. Le premier permet de savoir à quel moment il faut aérer une pièce tandis que le second assure le renouvellement de l’air et supprime 99% des polluants.
Ces dispositifs, déjà expérimentés dans certains de nos bâtiments publics, sont complémentaires des armoires et boîtiers désinfectants que nous avons déjà installés dans nos écoles et nos crèches au printemps. Avec le système COMETE d’analyses des eaux usées déployé depuis cinq mois à Cannes, ces outils pionniers permettent d’anticiper l’évolution de l’épidémie et de lutter contre la circulation du virus.
Nous continuons de développer notre stratégie anti Covid, avec pragmatisme et volonté d’efficacité, par la mise en place des mesures fortes et ciblées.
»

David Lisnard, maire de Cannes

 

300 détecteurs de dioxyde de carbone, 100 capteurs de CO2 avec enregistrement des données et 120 purificateurs d’air pour protéger les écoliers et les enseignants

Par anticipation, la Mairie de Cannes a d’ores et déjà déployé (depuis le mois de mars 2021) des détecteurs de dioxyde de carbone (CO2) dans les écoles, crèches, bâtiments comunaux et établissements recevant du public, pour les ventiler dès que nécessaire. En effet, le taux de CO2 contenu dans une pièce indique le niveau d’air inhalé et exhalé par les personnes et donc –  potentiellement – la quantité d’aérosols en suspension dans l’air dont le Covid-19. Plus le taux de CO2 est élevé, plus le lieu est confiné et plus la charge virale présente dans l’air, c’est-à-dire le risque de contamination, est importante.

Par ailleurs, la Mairie de Cannes a expérimenté des purificateurs d’air. Raccordés aux centrales de traitement de l’air ou mobiles, ces appareils aspirent l'air ambiant, le filtrent en le débarrassant à 99 % des particules en suspension, dont les virus, et rejettent de l'air purifié dans la pièce.

Afin de favoriser une rentrée scolaire sécurisée et sereine sur le plan sanitaire, la Mairie de Cannes poursuit le déploiement massif de ces outils de lutte contre la circulation du virus.Les mesures de CO2 obtenues permettront d’observer l’indice de confinement d’une pièce qui reflète lui-même la qualité du renouvellement de l’air. Compris entre 0 (aucun confinement) et 5 (confinement extrême), cet indice est calculé à partir de la fréquence et de l’intensité des valeurs en dioxyde de carbone mesurées durant les périodes d’occupation. Si le renouvellement de l’air d’une pièce est bon, les occupants inhaleront alors moins de composés organiques volatiles, dont le Sars-Cov-2.