NewslettersContact
21FÉV
Image générique Cannes Université
ConférenceTout public

A Babylone, de Cyrus le libérateur à Alexandre le Grand (539-330 av. notre ère)

Quand ?
Horaire(s) :

15h

Où ?

Salle Stanislas
7 rue Louis Pastour
06400 Cannes

Voir la fiche détaillée du lieu
Tarifs

Normal : 9 €
Adhérent : gratuit
18-25 ans, étudiants : 7 €
Moins de 18 ans : gratuit
Cannes Pass Culture/ Cannes Bel Âge : 7 €

En 539, à Babylone, capitale conquise, Cyrus accorde liberté, protection et financement aux juifs que Nabuchodonosor II avait déportés lors de sa conquête de la Judée en 597. Il leur permet de retourner à Jérusalem pour y reconstruire leur temple. « Cette décision n’est pas exceptionnelle. Nous n’en avons pas conservé de traces, mais le roi a probablement adopté cette politique à l’égard d’autres populations. Il est vrai aussi que Cyrus avait besoin d’une Judée fidèle pour faciliter son trajet vers l’Egypte, dont il visait la conquête», précise Pierre Briant. Las, le roi ne réalisera jamais son rêve : il lui faut partir vers l’Asie centrale réprimer des tribus nomades qui menacent la stabilité de l’Empire. C’est donc sur un champ de bataille, en 530, que s’achève l’existence de ce roi à la réputation de précurseur des droits de l’homme. «Cette image prend son origine dans la littérature qui loue son attitude vis-à-vis des juifs de Babylone, et dans une interprétation douteuse du cylindre dit de Cyrus. Le roi y est présenté comme guidé par le dieu de Babylone pour la libérer. Mais dans les années 1970, la propagande du shah d’Iran s’en est emparée pour faire de Cyrus le créateur des droits de l’homme. Le passé a été instrumentalisé », décrypte l’historien Pierre Briant.
Au IV° siècle un autre libérateur arrivera à Babylone, des Perses cette fois, Alexandre le Grand .
Au cours du IV° siècle se constitue une nouvelle puissance en Macédoine sous l’égide de Philippe II puis de son fils Alexandre. C’est ce dernier qui mène l’offensive contre l’Empire perse.
Malgré une vigoureuse résistance Darius III est vaincu à la bataille d’Issos en novembre 333. A la fin de 331, Alexandre s’empare de Persépolis qu’il incendie. En 330 le souverain perse est assassiné par les satrapes. C’est la fin de l’empire perse.

Conférence animée par Marie-Claude Mellies, diplômée d'histoire des religions et conférencière en histoire des civilisations.

L'événement « A Babylone, de Cyrus le libérateur à Alexandre le Grand (539-330 av. notre ère) » s'inscrit dans le cadre de...