En quête de la mère : De Chirico, Magritte, Delvaux

Visuel générique des conférences de Cannes Université

Giorgio de Chirico projette sur des « Places d’Italie » (1913-17) son fantasme mélancolique. Des fantoches aveugles vont vers leur destin dans un vide oppressant. C’est une quête d’identité, entre le père absent et la mère obsédante. Magritte et Delvaux vont s’en inspirer. René Magritte (1998-67) assume le deuil de sa mère tragiquement perdue, dans un jeu d’images, un va-et-vient entre le réel et l’illusion, pour une sublimation lyrique. Le « cadavre exquis » gît dans la nature « ré-enchantée ». Paul Delvaux (1897-92) nous emmène dans la Cité Vénusienne de son rêve où il surprend des cortèges de graciles vestales suivant une Femme « toujours la même, qui règne sur les grands faubourgs du cœur » (A.Breton).

Intervenant : Christian Loubet, professeur agrégé, Docteur en Histoire, professeur honoraire à l'Université de Nice Côte d'Azur.

Dans le cadre deSaison Cannes UniversitéEn savoir

Quand ?

lun. 18 janv. 2021

Horaire : 15h

Où ?

Salle Stanislas
7 rue Louis Pastour
06400 Cannes

Qui ?

Tout public

Tarif(s) ?

Normal : 9 €
Adhérent : gratuit
18-25 ans, étudiants : 7 €
Moins de 18 ans : gratuit
Cannes Pass Culture : 9 €

Renseignements

Cannes Université
contact @ cannes-universite.fr
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr