Le sang, « un suc tout particulier » : la géographie et l'histoire

Au début du XXe siècle, l’étude du sang et de ses groupes sanguins dans les populations fait don aux géographes et aux historiens d’une nouvelle méthode appelée l’hémotypologie qui met en évidence les routes migratoires et explique la fréquence élevée de maladies héréditaires mortelles du sang dans certaines régions du monde. Le sang peut aussi changer l’histoire : faire gagner une guerre, fragiliser une royauté ou un empire…

Grâce aux progrès scientifiques, la transfusion sanguine va connaître un essor au moment des deux guerres mondiales et entre dans l’arsenal des premiers soins administrables en tout lieu et en particulier sur le champ de bataille. Après le scandale du sang contaminé, dans les années 1980, le sang, en particulier le plasma, est aujourd’hui un enjeu économique mondial et une ressource de plus en plus chère, justifiant une recherche vers un sang universel ou vers un sang artificiel.

Intervenant : Dominique Aubert Marson, Maître de conférences à l'Université Paris V

 

Dans le cadre deSaison Cannes UniversitéEn savoir

Quand ?

mer. 25 mars 2020

Horaire : 15h

Où ?

Salle Stanislas
7 rue Louis Pastour
06400 Cannes

Qui ?

Tout public

Tarif(s) ?

Normal : 9 €
Adhérent : gratuit
18-25 ans: 7 €
Moins de 18 ans : gratuit
Cannes Pass Culture : 9 €

Renseignements

Cannes Université
contact @ cannes-universite.fr
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr