Kasimir Malevitch : Le Suprême rencontre la matière

Lieu : salle Stanislas - rue Louis Pastour à Cannes.

 
Il est d’usage de faire naître l’Art Abstrait sous le pinceau de Wassily Kandinsky en 1911 avec son œuvre emblématique : Avec l’Arc Noir.
A l’orée de cette première décennie du XXe siècle, d’autres artistes comme Mondrian ou Malevitch vont s’atteler à transcender la réalité picturale en s’appuyant sur des notions proches de la mysticité.
Pour Kandinsky, l’Art doit être « spirituel », pour Mondrian qui fut théologien, l’Art relevait du Néoplasticisme et pour Malevitch du Suprématisme !
Chez chacun, le besoin d’élever l’humain est apparu comme fondamental afin que le langage pictural puisse atteindre sa pleine autonomie.
Les artistes de la génération suivante comme Joan Miró ou Nicolas de Staël vont proposer une vision issue du Surréalisme pour le premier ou d’un principe d’harmonie revisité chez le second. Dans tous ces cas, l’expression « Abstraite » fut la solution pour dépasser, vaincre la Condition Humaine, selon l’expression d’André Malraux.
À partir de ces exemples, une lecture de l’Art Abstrait du XXe siècle suggèrera des chemins pour contrôler certains questionnements du XXIe siècle.

Intervenant : Anne Devroye Stilz - Conservateur du Musée d'art naïf Anatole Jakovski et du Musée des Beaux Arts de Nice, Diplômée de l'école du Louvre, Docteur en histoire de l'Art.

Dans le cadre deSaison Cannes UniversitéEn savoir

Quand ?

lun. 08 janv. 2018

Horaire: 15h

Qui ?

Tout public

Tarif(s) ?

Tarif normal  : 9 €

Adhérents : gratuit

18 - 25 ans : 7 €

Moins de 18 ans : gratuit

Cannes Pass Culture : 7 €

Renseignements

Cannes Université
contact @ cannes-universite.fr
Tél : 04 93 38 37 49
www.cannes-universite.fr