Cannes Jeune Ballet

« Soli-Ter » (création 2006)
Chorégraphie : José Martinez
Musiques : Frédéric Chopin, Francis Poulenc, Camille Saint-Saëns

« Altro Canto I » (création 2006)
Chorégraphie : Jean-Christophe Maillot
Musiques : Claudio Monteverdi, Biagio Marini, Giovanni Girolamo Kapsberger

« Cantate 51 » (création 1966)
Chorégraphie : Maurice Béjart
Musique : Jean-Sébastien Bach

 

Le Cannes Jeune Ballet, qui réunit les élèves en dernière année de formation du Pôle Supérieur de l’École de danse de Cannes Rosella Hightower, présente un programme conçu en complicité entre Paola Cantalupo et Brigitte Lefèvre autour de trois chorégraphes ayant marqué l’histoire de cette école.

Avec un joli jeu de mot, Soli-Ter de José Martinez n’est autre que trois solos pour un seul homme, chorégraphiés sur les musiques de trois compositeurs : Frédéric Chopin, Francis Poulenc et Camille Saint-Saëns. En épousant les accents dramatiques du Magnificat de Monteverdi, Altro Canto I de Jean-Christophe Maillot exalte le corps androgyne en mouvement. Une musique qui oblige les danseurs à se dépasser, à trouver leur propre couleur, à capter les flux et les dissonances de leur interprétation. Cantate 51 de Maurice Béjart reprend le thème de l’Annonciation. Sur la musique de Jean-Sébastien Bach, Béjart a voulu une chorégraphie très épurée, sublimée par des mouvements amples et onduleux.

The Cannes Jeune Ballet, which brings together the pupils of the last year of training at the Pôle Supérieur, will perform a programme designed jointly between Paola Cantalupo and Brigitte Lefèvre, around three routines that have marked the history of this school.

With a pretty play on words, Soli-Ter by José Martinez is none other than three solos for one man, choreographed to the music of three composers Frédéric Chopin, Francis Poulenc and Camille Saint-Saëns. Each of them is on the theme of destiny, which may be revealed differently depending on the path taken.

Altro Canto I by Jean-Christophe Maillot exalts the androgynous body in movement by espousing the dramatic accents of Magnificat by Monteverdi. Music that obliges the dancers to outdo themselves, to find their own colour, to capture the flows and the dissonances of their performance. Oscillating between sacred and profane, an arch of candles sheds a soft, almost liturgical glow highlighting the architecture of the body, the curve of the movement, its quaking and its folds.

Cantate 51 by Maurice Béjart takes up the theme of the Annunciation. According to the choreographer “The angel appeared to Mary and foretold the birth of a son, a divine incarnation that galvanises the transfigured universe like this music that exceeds humanity.” To the music of Jean-Sébastien Bach, Béjart wanted a very refined routine, enhanced by wide-ranging and undulating gestures.

Direction : Paola Cantalupo

Dans le cadre deFestival de danseEn savoir

Dans le cadre deSortir à CannesEn savoir

Quand ?

dim. 17 déc. 2017

Horaire : 15h

Durée : 1h

Où ?

Théâtre Croisette
JW Marriott Cannes
50 boulevard de la Croisette
06414 Cannes

Qui ?

Tout public

Tarif(s) ?

Spectacle non numéroté

Tarif Public : 14€ / Tarif Abonné : 12€ / Tarif -26 ans : 10€ / Tarif -10 ans : 10€

Réservation billetterie

Billetterie du Palais des Festivals et des Congrès
Tél : 04 92 98 62 77
Réserver

Renseignements

Palais des Festivals et des Congrès - Direction de l'Evènementiel
sortiracannes @ palaisdesfestivals.com
Tél : 04 92 99 84 22
www.festivaldedanse-cannes.com