Ballet de l'Opéra de RomeSoirée Roland Petit

« La Rose malade»  (1973)
Musique : Gustav Mahler
Costumes : Yves Saint Laurent
Avec la participation d’Eleonora Abbagnato

« L'Arlésienne » (1974)
Musique : Georges Bizet
Décors : René Allio
Costumes : Christine Laurent

« Carmen » (1949)
Musique : Georges Bizet
Décors et costumes : Antoni Clavé
Avec la participation de l’étoile internationale Natalya Kusch

Première française


À l’amour à la mort, tels sont les thèmes fétiches explorés par Roland Petit, chorégraphe de génie quand il s’agit de raconter des histoires qui finissent mal. Mais loin de s’adonner à un pathos quelconque, Roland Petit garde une écriture acérée, affûtée, qui affole les cœurs d’un bruissement de cuisse, qui hypnotise les regards d’un cambré.

Eleonora Abbagnato, directrice de la danse du Ballet de l’Opéra de Rome,  souhaite célébrer la mémoire du chorégraphe. Elle lui doit sa première apparition sur scène à 11 ans, son entrée à l’École de danse de l’Opéra de Paris, et sa nomination d’étoile dans le rôle-titre de… Carmen. Avec Luigi Bonino, fidèle héritier du mythique chorégraphe, elle a su remonter ces ballets qui appartiennent à l’histoire de la danse, avec intelligence et rigueur. Pour le Festival, cette étoile qui allie à l’élégance un sens dramatique aiguisé, interprètera la Rose malade.

In love and in death, such are the fetish themes explored by Roland Petit, genius choreographer, when recounting stories that end badly. Carmen is assassinated by Don José, Frédéri throws himself out of the window in the Arlésienne, wilted petals fall, trembling, from the wilted body of the Sick Rose while the Adagietto by Mahler carries everything on a lyrical swell. Far from devoting himself to any sort of pathos, Roland Petit keeps a sharp and refined script that makes hearts pound with a bustle of legs and captivates the gaze with an arch. Although centred on the couples, the choreographer never ignores the Corps de ballet, an integral part of the intrigue. Eleonora Abbagnato, dance director of the Teatro dell’Opera di Roma Ballet knows Roland Petit from the tips of her toes. He is responsible for her first stage appearance at the age of 11, her entrance to the Opéra de Paris dance school and her appointment as the lead in the title role of Carmen. With Luigi Bonino, the faithful heir of the famous choreographer, she was able to recreate these ballets, part of the history of dance, with intelligence and rigour for the Teatro dell’Opera di Roma Ballet. For the Cannes Dance Festival, this principle who combines elegance with a honed dramatic flair will interpret the Sick Rose.

 

*Répétition publique
Renseignements et inscription auprès d'Agathe Castelain - castelain @ palaisdesfestivals.com

 

Direction : Eleonora Abbagnato
Chorégraphies : Roland Petit
Supervision chorégraphique : Luigi Bonino

Dans le cadre deFestival de danseEn savoir

Dans le cadre deSortir à CannesEn savoir

Quand ?

dim. 10 déc. 2017

Horaire : 20h30

Durée : 1h50 avec entracte

Où ?

Palais des festivals et des congrès - Grand auditorium
1 boulevard de la Croisette
06400 Cannes

Qui ?

Tout public

Tarif(s) ?

1ère série orchestre et 1er balcon : Tarif Public : 30€ / Tarif Réduit-Groupe : 27€ / Tarif Abonné : 24€ / Tarif -26 ans : 24€ / Tarif -10 ans : 10€

2ème série balcon : Tarif Public : 24€ / Tarif Réduit-Groupe : 21€ / Tarif Abonné : 18€ / Tarif -26 ans : 12€ / Tarif -10 ans : 10€

Réservation billetterie

Billetterie du Palais des Festivals et des Congrès
Tél : 04 92 98 62 77
Réserver

Renseignements

Palais des Festivals et des Congrès - Direction de l'Evènementiel
sortiracannes @ palaisdesfestivals.com
Tél : 04 92 99 84 22
www.festivaldedanse-cannes.com