La femme juiveGrand-peur et misère du IIIe Reich

Affiche de la pièce de théâtre

La pièce de Brecht dénonce la montée de la terreur dans l’Allemagne nazie entre 1933 et 1938. Délation, suspicion, propagande, déroute, fuite, révolte et soumission, les tableaux se succèdent pour disséquer le phénomène de la montée du totalitarisme. Toute la population, de la classe ouvrière à la grande bourgeoisie et l’aristocratie capitule devant la machine nazie qui parvient, en entretenant un climat d'incertitude constante, à créer un monde où bourreaux et victimes glissent vers la terreur qui s'immisce dans l'intimité de chacun. On craint d'être dénoncé par l’autre, son parent, ses propres enfants, les voisins et amis… Garder le silence absolu, voilà la nouvelle règle du jeu. La terreur a duré en tout quinze ans, a fait des millions de morts et stigmatisé ceux qui ont survécu pour des dizaines d’années à venir. L’histoire de la femme juive montre les rouages de la machine à broyer toute forme de liberté. Elle continue à résonner encore aujourd’hui et incite à la réflexion.

  • Présentée par la Compagnie Théâtre des Étoiles, en coproduction avec Théâtr'Azur
  • Adaptation, dramaturgie et mise en scène de Jaromir Knittl
  • Avec Ghislaine Grillon dans le rôle de la femme juive
  • Événement dans le cadre des Théâtralies de Cannes (du 18 au 20 septembre)

Quand ?

ven. 18 sept. 2020

Horaire : 20h30

Durée : 1h

Où ?

Théâtre Alexandre III
19 boulevard Alexandre III
06400 Cannes

Qui ?

Tout public

Tarif(s) ?

Normal : 7 €

Renseignements

Théâtr'Azur
theatrazur @ hotmail.com
Tél : 06 44 99 10 01
theatrazur.wixsite.com/theatrazur