Film "Wedding Doll"

 Lieu : cinéma Les arcades (77 rue Félix-Faure, Cannes)

Hagit, jeune femme fragile vit avec sa mère Sarah. Elle travaille dans une usine de papier et tente de gagner son indépendance. Sarah est déchirée entre son désir de la protéger et sa propre volonté de vivre sa vie de femme. Alors qu’une relation entre Hagit et le fils du propriétaire de l'usine se noue, elle décide de le cacher à sa mère…

De : Nitzan Gilady
Avec : Moran Rosenblatt, Assi Levy, Roy Assaf


Nitzan Gilady est un documentariste autodidacte en provenance du milieu du théâtre qui signe, avec Wedding Doll, son premier film de fiction :
"Pour moi, il n’y a pas de grande différence entre la fiction et le documentaire. La transition a été douce. J’étais très sûr de moi sur le plateau, sans doute grâce à mon expérience de documentariste et de théâtre. La seule différence notable, c’est que je contrôlais tout et particulièrement l’esthétique du film. [Concernant l’interprète] Je me souviens que quand Moran a fait sa première lecture du scénario je me suis dit « Waow ». J’en avais des frissons, tellement elle était naturelle.
Pour définir le style de Wedding Doll, Nitzan Gilady et son équipe ont travaillé pendant un an, en s'inspirant de films ou de tableaux. "Une fois le scénario écrit, nous avions déjà une idée précise de ce que l’on cherchait visuellement - ensuite, les décors nous ont permis de savoir exactement à quoi ressemblerait le cadre, dans lesquels nous pouvions ensuite intégrer nos personnages . Par exemple, Hagit est toujours en bord-cadre, presque comme si elle pouvait être poussée hors de l’écran. Ces plans-là nous aident à comprendre le personnage de Hagit, car c’est comme si nous voyions les choses de son point de vue ; elle voit toujours la beauté de la vie, et comparée aux autres, elle s’épanouit et s’émerveille devant tout".

Précédé d'un court métrage "Le facteur en sous-vêtements"  de Ben Ziv, Daniel Binsted (14min) :
Deux frères racontent l’histoire d’un facteur excentrique qui tombe amoureux pour la première fois de sa vie. En essayant de l’aider à exprimer son amour, ils nous emmènent dans une aventure où ils comprendront la différence entre le fantasme et l’amour réel.

 


 

 

Dans le cadre de3e Festival du cinéma israélienEn savoir

Quand ?

ven. 28 avr. 2017

Horaire : 19h15

Durée : 1h22

Qui ?

Tout public

Tarif(s) ?

Normal : 6,50 €
Membre ciné croisette : gratuit

Carte pass tous films festival : 30 €
Carte pass tous films festival par couple : 50 €

Renseignements

Ciné Croisette
cinecroisette @ gmail.com
Tél : 06 99 94 31 87
www.cinecroisette.com