Covid-19 : fabriquer son masque en tissu lavable (norme AFNOR S76-001 du 27 mars 2020)C'est une protection supplémentaire à toute personne saine, en complément des gestes barrières et de la mesure de distanciation pour se protéger du coronavirus Covid-19.

L'Académie de médecine estime que les masques devraient être rendus obligatoires pour les sorties pendant la période de confinement, et plus tard, lors de sa levée. Celui-ci vise à protéger la population saine, en complément des indispensables gestes barrières face au Covid-19 : 

  • Se laver très régulièrement les mains
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
  • Respecter une distance d'un mètre au minimum avec les autres
  • Si vous êtes malade, porter un masque chirurgical jetable 

Face à la pénurie de masques, l'Académie de médecine recommande pour le public le port de masque dit « alternatif » ou bien encore « anti-projections » en tissu pour limiter la propagation du Covid-19 et apporter ainsi une défense complémentaire face au coronavirus.

L’Association française de normalisation (AFNOR S76-001 du 27 mars 2020) met à disposition de tous un référentiel de fabrication de masques téléchargeable. Ce dispositif n’est pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients. Les masques filtrants de type FFP2 et les masques à usage médical (ou chirurgicaux) ont vocation à être utilisés et réservés au personnel de santé.

La Mairie de Cannes distribue aux commerçants des masques alternatifs, en tissu lavable et réutilisable à la norme AFNOR S76-001 du 27 mars 2020 validée par la Société française d'hygiène hospitalière, fabriqués par sa Manufacture de Masques En Réseau Cannois Individuels MMERCI (lire l'actualité).‬
Chaque Cannois bénéficiera également d'un masque alternatif  « Made in Cannes ».

Vous avez le matériel nécessaire et vous voulez vous lancer dans la fabrication de votre propre masque en tissu, à la norme AFNOR S76-001 du 27 mars 2020, voici la marche à suivre :

 

Comment fabriquer son masque ?

Avant de commencer, lavez-vous minutieusement les mains à l’eau et au savon…

Si vous ne possédez pas d’élastique, vous pouvez utiliser, à la place, des liens pour accrocher derrière la tête.

Liens utiles :

Télécharger le patron de masque barrière à plis (AFNOR S76-001 du 27 mars 2020) - pdf

Consulter la FAQ AFNOR concernant les « Masques barrières »

Télécharger le référentiel de fabrication AFNOR – Masques barrières version 1.0 


Comment mettre son masque ?

Pour être efficace, ce masque doit être correctement utilisé. Pour cela, il est recommandé de le porter sur une peau nue (c’est-à-dire, sans présence des cheveux au contact avec la peau de l’utilisateur et, pour certaines personnes, une peau rasée) et de respecter les étapes suivantes :

 


Comment retirer son masque ?

Pour ne pas être contaminé lors du retrait du masque, il doit être correctement retiré et isolé, soit pour être jeté, soit pour être lavé. Pour cela, il est recommandé de :

 

Comment laver et sécher son masque ?

Il convient d’éviter tout contact entre un masque barrière souillé (à laver) et des articles vestimentaires propres. La personne chargée du lavage devra se protéger pour manipuler les masques souillés s'ils ne sont pas dans un sac hydrosoluble.

  • Il est recommandé avant tout lavage des masques de nettoyer si possible son lave-linge, en procédant à un rinçage à froid avec de la javel ou de le faire tourner à vide à 60°C ou 95°C sans essorage.
  • L’utilisation d’adoucissant n’est pas préconisée.
  • Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C.
  • Il est recommandé un séchage complet du masque dans un délai inférieur à deux heures après la sortie de lavage. Les masques barrières ne doivent pas sécher à l’air libre. il convient d’utiliser un séchoir et de nettoyer les filtres du sèche-linge (et se laver les mains après)
  • Les masques doivent être séchés complètement (c’est-à-dire toutes les couches à cœur), voire sur-séchés.
  • Les masques sont lavables 20 à 30 fois.

Attention : En cas de détection de tout dommage du masque (moindre ajustement, déformation, usure, etc.), il doit être jeté.

Comment jeter son masque ?


Les masques doivent être jetés dans une poubelle munie d’un sac plastique (de préférence avec couvercle et à commande non manuelle).

Un double emballage est recommandé pour préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur, lors de la collecte.

 

 

 

  • Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection au sens du règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2).
  • Ce masque aura une efficacité maximale s’il est porté en contact direct avec une peau nue.

  • Ce masque n’exonère absolument pas l’utilisateur de l’application des gestes barrières ni du respect de la distanciation sociale.

  • Les consignes sanitaires sont présentées sur le site du Gouvernement français : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus 

  • Respectez aussi les autres mesures barrières.