Solidarité

> Nous sommes l’une des communes qui réalisent le plus d’efforts en matière d’accessibilité handicapés

« Nous avons lancé un grand plan d’accessibilité en faveur duquel nous consacrons 1 M € par an pour la mise en accessibilité des espaces et des bâtiments publics. La municipalité à aussi engagé une action d’intensification de la lutte contre l’occupation abusive des places de stationnement réservées. Je trouve cette triche d’un cynisme absolu ! Enfin, nous développons la Semaine du handicap, pour mieux connaître et partager la différence. »

> Budget de l’action sociale : « En période de crise, nous devons être proches de ceux qui souffrent »

« En matière sociale, nous allons continuer à soutenir les populations qui ont besoin d’être aidées, sans jamais tomber dans l’assistanat mais pour donner une chance, même si ce n’est pas la compétence première de la Mairie puisque l’action sociale est du ressort du Département.

L’action menée par notre Centre Communal d’action Sociale est considérable. C’est d’ailleurs l’un des rares budgets qui a augmenté (3,3 M€ ndlr) compte tenu des réalités de l’époque et parce qu’en période de crise, nous devons être proches de ceux qui souffrent. Nous avons tous des échecs dans la vie, nous pouvons tous avoir des spirales négatives, et à un moment donné, il faut que quelqu’un tende la main. Tendre la main ce n’est pas faire l’aumône, ce n’est pas simplement donner de l’argent. C’est autre chose. C’est donner de soi et agir pour un processus de réinsertion.

Et aussi il y a le tissu associatif, très dense, avec lequel nous travaillons main dans la main et qu’il faut saluer et soutenir : la Croix rouge, le secours catholique, le secours populaire, J’avais faim, Les Restos du Cœur, Parcours de femmes, la Protection civile etc. qui chaque jour avec nous recousent le tissu social dans une période de crise, de paupérisation, de taux de chômage élevé, d’isolement.

C’est la grandeur d’une civilisation que d’agir pour la dignité humaine, et c’est la responsabilité humaine que de travailler à la bonne concorde sociale. »

 

À consulter :