Evénement inconcevablede Bozena Gallo

Merci de nous donner la parole.
La soirée avait bien débuté, nous rentrions de chez des amis, la table était mise pour le repas du soir et la pluie tombait de plus en plus fort alors on a commencé à  regarder par la fenêtre (nous habitons au 3eme étage d’un immeuble) ce rideau de pluie  de plus en plus violent.
Nous avons un fils qui avait acheté une petite maison de plein pied 5 mois auparavant,  à deux rues de chez nous et on a essayé de le joindre mais ça ne passait pas alors on s’est habillé pour aller le voir ainsi que sa femme enceinte de 6 mois (mariés depuis 4 mois).
Lorsque notre téléphone a sonné et notre fils qui appelait au secours, il nous demandait de venir le plus vite possible pour l’aider à écoper l’eau qui rentrait dans la maison.
Nous avons couru comme nous pouvions avec l’eau jusqu’à mi mollet et arrivés chez lui le cauchemar a vraiment commencé !!! Sa femme était réfugiée chez des voisins.
L’eau s’engouffrait de partout, les plaques se soulevaient, la petite piscine débordait et pourtant il avait pris la précaution de la vider de moitié la veille. Les toilettes débordaient. Une plaque dans la salle de bain se soulevait signe que la cave était remplie.
Notre fils a vu qu’il n’y avait plus rien à faire que de fuir. L’eau montait de plus en plus !!! On a récupéré notre belle fille et un petit garçon de 7 ans ainsi que son oncle de 20 ans  dans une maison voisine et nous voilà parti  sur la route ou plutôt le cours d’eau. L’eau était montée jusqu’en haut des cuisses, on marchait à la queue leu leu en se tenant la main, en longeant les clôtures. Mon mari qui marchait le premier est tombé avec une jambe dans une bouche d’égout, notre belle fille l’a retenu comme elle pouvait et il a réussi à s’en extraire.  Il y avait des vagues, le noir complet et la peur qui nous tenaillait, le chemin nous a semblé très long, on voyait des gens qui essayaient de pomper l’eau de leur maison, d’autres avec des raclettes, d’autres avec des planches pour faire barrage et tout ça en vain !!!
Arrivés dans notre immeuble on a vu l’eau au rez-de-chaussée et on a compris que c’était vraiment grave !!!
Notre belle fille a eu des contractions dans la nuit, une sage-femme est venue le lendemain et en restant couchée tout s’est bien passé pour elle et le bébé.
Par contre c’était la désolation dans la maison des enfants. L’eau était montée à 90cm, de la boue partout, pour faire court ils ont récupéré un four, une plaque de cuisson, une table basse, un divan  après séchage. La piscine est sortie de son emplacement !!!!
Ce jeune couple a qui la vie souriait a perdu toutes ses illusions en quelques heures heureusement il y a eu la solidarité !!!!!!!!
Tous ceux qui n’étaient pas touchés sont venus spontanément aider  durant toute la semaine qui a suivie. Les gens de la voirie qui passaient régulièrement pour enlever tous ces bout de souvenirs. La croix rouge, l’assurance qui a envoyé un expert assez rapidement. Un hôtel à Cannes qui leur a donné un matelas.  Et tous ces mots gentils de part et d’autre !!!

Le bébé est né et en bonne santé, les enfants se reconstruisent moralement  et matériellement. Mais une chose est sûre, le traumatisme est là. Dès qu’il pleut un peu fort c’est le drame, les esprits s’emballent, on a peur, une nuit qu’il a plu je me suis habillée, je me suis assise sur le fauteuil et j’ai attendu que les enfants appellent pour aller les aider et fort heureusement ils n’ont pas appelé et à 6h du matin la pluie a cessé. La maison est équipée maintenant d’un groupe électrogène, de 3 pompes, la piscine à la poubelle et de la terre à la place pour mieux imbiber l’eau.

J’espère que ça ne se reproduira plus jamais !!!!!!!!!!!!