Le « Suquet des Art(iste)s » : une véritable résidence d'artistesAménagée par la Mairie de Cannes, la résidence d'artistes est un lieu d'expression créative dédié aux artistes cannois, situé en plein cœur du Suquet.

Suquet des artistes

Ce lieu donne l’opportunité à des artistes cannois de vivre leur passion et permet de développer l’esprit créatif et artistique du Suquet tout en valorisant le travail des artistes locaux.

Installé dans les locaux insolites de l’ancienne morgue de la ville, cet atelier de 800 m2 accueille quatre artistes plasticiens reconnus : Olivier Domin, dit OLLL, Richard Ferri-Pisani, Grégory Berben et Olivia Paroldi.

La galerie éphémère réunissant leurs créations artistiques est ouverte au public tous les week-end.

Voir la fiche annuaire

Actualités Suquet des Art(iste)s

Les prochains événements

Biographies des artistes

Olivier Domin, dit OLLL

OLLLOlivier Domin, dit OLLL est né en 1965 au Château de la Ronde en Maine et Loire. Il peint depuis son plus jeune âge, et après une carrière classique, décide de se consacrer à sa passion : la peinture. Depuis, il voyage et expose à travers le monde. Il rencontre Hervé Dirosa, Guénard, Ben, Cervera : une école sétoise de la figuration libre avec laquelle il entretient une relation affective particulière.

La rencontre en 1989 avec Patrick Shelley (petit fils de Mary Shelley, auteur du roman Frankenstein) est déterminante. Il est l’un des derniers maîtres vivants du XXe siècle, parmi les Braque, Matisse ou Picasso, avec lequel il travaille.

Après plusieurs années de voyages sans retour en Europe, aux USA, aux Caraïbes, en Amérique Latine, il revient sur sa terre d’“affection”, Cannes, où il retrouve une source d’inspiration avec un regard nouveau à la fois influencé par les souvenirs de voyage ainsi que par l’émotion d’un retour aux sources.

Ses maîtres sont Egon Schiele pour la puissance du trait, la morphologie des personnages, et Andy Warhol pour les formats, les couleurs et le traitement de la série d’œuvres qu’il a exposée en mai à Cannes. Mais son parcours artistique ne commence pas là : on trouve des œuvres d’Olll dans de nombreux pays, et notamment au Japon et aux États-Unis car la joie qu’il distille à travers ses tableaux est communicative.

 

Richard Ferri-Pisani

Richard Ferri-Pisani est né à Cannes en 1959. Il a commencé son parcours créatif par des études d’ébénisterie à Nice jusque dans la fin des années 1970 avant de s’investir dans la fabrication de meubles, puis dans la restauration de meubles anciens et la création d’objets et meubles contemporains en marqueterie.

Le basculement professionnel de Richard Ferri-Pisani se réalise à partir de la fin des années 1980. Il débute alors sa carrière artistique avec différentes expositions dans plusieurs villes de France. Au fil des ans, son activité artistique s’élargit, il expose non seulement des meubles et objets en marqueterie, mais aussi des peintures et des sculptures à la Galerie des Serbes à Cannes dès 1988, au salon d’art contemporain de Torino-Arte à Turin en 1990 ou encore à Roquebrune-sur-Argens.

En parallèle, il réalise des travaux et des créations pour « Tag sur Tuf » aux États généraux du design à Paris en 1994, à la galerie Mona Lisa à Monaco en 1995. Sa carrière artistique est bien remplie avec des expositions régulières notamment à Cannes à l’espace Miramar en 1999, à l’agence John Taylor en 2000, à la Galerie Artes en 2002 ou encore à l’espace Vénulys avec Silence on détourne en 2010.

 

Grégory Berben

Grégory BerbenGrégory Berben est né à Cannes en 1974. Cet artiste peintre plasticien & sculpteur français autodidacte possède un parcours atypique et peu fréquent. Professionnel dans le milieu sportif pendant une douzaine d’années, il a jonglé avec ses deux carrières pendant quelques temps avant de ranger définitivement ses baskets pour se consacrer à sa carrière artistique au début de l’été 2009. Depuis, les expositions et les projets s’enchaînent.

Pleines de couleurs et d’intensité, ses créations (peintures, collages, créations originales à base de recyclage et sculptures) voyagent à travers le monde : Hong Kong, New York, Miami, Dubaï, Cannes, Monaco…

Tonitruantes, colorées, vives… Ses œuvres sont une ode à l’énergie vitale. Face à la toile nue ou aux matériaux délabrés, Grégory Berben devient un enfant qui transpercerait le papier avec ses crayons de couleur.

 

Olivia Paroldi

Olivia Paroldi

Diplômée de l’école Estienne, Olivia Paroldi sort la gravure des sentiers battus et l’emmène à la conquête de nouveaux territoires.

Son talent s’exprime dans des domaines tout à fait traditionnels – livre d’artiste, illustration – mais également au cœur de l’espace urbain : sur les murs des villes, dissimulé derrière les portes et les volets. Selon les moments de la journée et leur ouverture/fermeture, les pop-up d’Olivia se dévoilent ou se substituent aux regards.

Ce que combat Olivia Paroldi, c’est la méconnaissance qui entoure la gravure – dont la manipulation, du fait de sa fragilité, est souvent réservée aux seuls initiés et qui trouve difficilement sa place hors des musées et galeries spécialisées. Avec ses estampes urbaines, Olivia inverse la tendance et bouscule les applications classiques de cet art : elle rend cette technique accessible. Les notions de mémoire et de transmission sont au cœur du travail d’Olivia. Ses œuvres réalisées pour l’espace public s’inspirent de l’histoire des lieux ; elles l’illustrent. Elle donne une image à la fuite du temps.

Olivia Paroldi est Lauréate de la Fondation Banque Populaire pour les Métiers d'Arts en 2016 et 2017 pour son projet d'Estampes Urbaines. Ses estampes se sont invitées dans les rues de France, Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie, Serbie…