Voyage historique

Admirer les antiquités méditerranéennes

Les antiquités prennent place dans la pièce inférieure de la « tour de l’abbé », construction du XVIe siècle qui fut arasée en partie, mais dont vous pourrez observer le profil oblique du niveau inférieur dans le jardin du musée.

Cette tour ponctuait l’angle d’un des bâtiments d’habitation du château de Cannes. Au sein de la salle archéologique, il vous sera présenté une riche collection d’objets antiques de Méditerranée : depuis les tablettes d’argile sumériennes écrites en cunéiforme jusqu’aux sarcophages chrétiens de plomb du IVe siècle.

Ainsi vous admirerez dans les vitrines, ajustées comme des armoires de collectionneurs et à la manière d’un cabinet d’antiques, près de 5 000 ans d’art. Une partie des objets provient de la collection d’origine du baron Lycklama, qu’il acheta au cours de ses voyages au Proche-Orient : la Perse et sa capitale Téhéran, les ruines sur le Tigre de l’actuel Irak ; la Turquie et Constantinople, les territoires de la  Syrie actuelle avec Damas et Palmyre, les terres antiques de Palestine avec Jérusalem et Bethléem ; l’île de chypre.

Une autre série d’objets très précieux provient de la donation de Jacqueline Damien, qui offrit à l’Etat français en 1992, la collection de son père avec l’obligation de la déposer au musée de la Castre. Une série d’œuvres déposées par le musée du Louvre, les deux sarcophages étrusque et égyptien par exemple forment avec les deux sarcophages de plomb paléochrétiens du musée un ensemble évoquant les pratiques funéraires de l’Antiquité.