Actualités

Écomusée sous-marin de Cannes par Jason deCaires Taylor


Gardiennes du sanctuaire, les statues vont servir d’abri aux animaux et aux végétaux marins © J. deCaires Taylor

Le premier écomusée sous-marin de France et de Méditerranée

Immergées à une distance allant de 84 à 132 mètres du rivage et une profondeur de 3 à 5 mètres, les sculptures sont accessibles au plus grand nombre de plongeurs équipés simplement d’un masque et d’un tuba.

Accès libre et sanctuarisé par une interdiction de mouillage des navires.

Cet écomusée permet de sensibiliser les publics à la question essentielle de la protection de la Méditerranée. 


Cliquer sur la carte pour zoomer

Le thème des masques, choisi par l'artiste en collaboration avec la Mairie de Cannes, est un écho à l’histoire et au patrimoine culturel de la ville en faisant référence au fameux « Masque de fer », célèbre prisonnier enfermé dans la prison d’État de l’île Sainte-Marguerite de 1687 à 1698.

Interview de Jason deCaires Taylor

Une œuvre onirique et écologique qui favorisera la biodiversité

D’une hauteur de deux mètres et d’environ dix tonnes chacune, les six statues composant le musée ont été fabriquées dans du matériau marin écologique à PH neutre offrant un refuge à la vie subaquatique. Ces œuvres, qui ont nécessité un long et minutieux travail, formeront des récifs artificiels favorisant ainsi la biodiversité. 

Les sculptures évolueront avec le temps, se recouvrant d’algues, de coquillages et de coraux, devenant ainsi partie intégrante de l’écosystème local car leur texture rugueuse permet aux larves de corail de s’y accrocher et de prospérer, tandis que les recoins offriront des refuges pour les poissons et crustacés.

Jason deCaires Taylor, artiste environnemental engagé

Jason deCaires Taylor est un artiste britannique mondialement renommé pour la qualité de son travail et son engagement actif en faveur de la protection des milieux sous-marins. Il a peuplé de ses silhouettes troublantes les eaux de Lanzarote, de la Tamise, des Bahamas, de Cancun, d’Oslo et de Grenade (œuvre désignée par le magazine National Geographic comme l’une des 25 merveilles du monde) et c’est à Cannes que Jason deCaires Taylor a installé de nouvelles créations.

Vidéo

Pour le Maire de Cannes, David Lisnard :« Il s’agit là de la première œuvre de Jason deCaires Taylor en Méditerranée et c’est une œuvre forte, l’aboutissement d’un projet qui répond à un triple enjeu : artistique, car nécessitant un long et minutieux travail de création en atelier, par un artiste britannique mondialement reconnu, devenu maître en matière de sculptures sous-marines ; historique, car il scelle les visages de Cannois dans un des lieux les plus emblématiques de Cannes, entre nos chères îles de Lérins, dans la Méditerranée, essence même de notre « village mondial » ; et environnemental, car il favorisera la biodiversité en créant un récif propice à l’habitat des espèces animales et végétales dans un environnement précieux, où les fonds marins ont été restaurés et sont désormais protégés. L’installation des sculptures subaquatiques sanctuarise une zone de baignade agrandie au sud de l’île Sainte-Marguerite, écrin propice à la découverte de la faune et de la flore sous-marines. Le traitement des visages proposé par l’artiste est à la fois poétique, onirique et grave, comme une ode à la beauté de la biodiversité marine et à l’urgence de la préserver et de sensibiliser aussi pour cela tous les publics, notamment les plus jeunes. »
(Février 2021)