Des actions concrètes, dans tous les quartiers« Cause du mandat », la lutte contre l’incivisme est engagée « tous azimuts » à Cannes depuis avril 2014, aussi bien en termes de répression que d’éducation et de communication.

Répression : des moyens humains et techniques mobilisés, des sanctions accrues

  • Une réorganisation complète de la police municipale, avec notamment un redéploiement dans tous les quartiers, a permis d’intensifier la répression envers les auteurs d’incivilités.

  • Un tableau de bord journalier a été créé pour identifier les interventions et les procédures.

  • Des contrôles réguliers de la qualité du domaine public ont été mis en place sur les principaux axes de la ville.

  • Le réseau de vidéoprotection a été renforcé avec 524 caméras réparties sur l’ensemble du territoire communal soit une caméra pour 140 habitants : le dispositif le plus dense de France.

  • Des opérations interservices quotidiennes (police municipale, service hygiène et santé, propreté urbaine) ont été mises en place pour lutter contre la mendicité agressive et nettoyer les lieux salis.

  • À la demande du Maire et sous contrôle de l’autorité judiciaire, les opérations interpolices dites SLIC (Structures légères d’interception et de contrôle) ont été multipliées.

  • La lutte contre les nuisances sonores a été renforcée avec trois contrôles anti-bruit menés chaque jour.

  • La remise en état de l’espace public est désormais systématiquement facturée aux contrevenants.

  • Les missions de la brigade de l’environnement ont été renforcées et l’autorisation a été demandée – et obtenue – au préfet de permettre l’intervention des agents en civil.

  • 18 agents de police municipale sont devenus des « référents qualité de vie » dans chaque secteur de la ville.

  • Depuis septembre 2015, l’application Cannes Civique permet au public de signaler, depuis son smartphone, toute anomalie sur la voie publique en envoyant une photo ou un message aux services techniques de la Mairie, puis de suivre l’évolution et le traitement de son signalement.


Éducation : les enfants et les séniors sensibilisés à la lutte contre l’incivisme

  • 6 471 élèves de primaire et de secondaire, répartis dans 22 écoles et 5 collèges Cannois, ont été sensibilisés à la lutte contre l’incivisme au cours d’ateliers ludiques et participatifs menés dans les établissements scolaires, au sein de Cannes jeunesse et dans le cadre du temps périscolaire par un Policier municipal dédié à la prévention.

  • 124 seniors au sein de 5 maisons de retraites et 1 club Cannes Bel Âge, ainsi que 36 adultes handicapés au sein de l’Association départementale des amis et parents d’enfants inadaptés (ADAPEI) de Cannes, 73 enfants de 9 à 11 ans au sein de Cannes Jeunesse Ranguin, 30 enfants au sein d’une école maternelle (grande section) et 18 enfants de 9 à 10 ans au sein d’une école dans le cadre du temps périscolaire.

  • À la demande des chefs d’établissements, cette action va être étendue aux collèges et lycées de Cannes.

Travaux d’intérêt général : le renforcement de l’accueil des personnes assujetties aux T.I.G.

  • En 2015, 46 personnes sous-main de justice ont ainsi effectué 4 700 heures de travaux au sein des services municipaux. En 2016, 69 personnes ont été accueillies (8 en moyenne avant 2014). Elles ont réalisé 7 421 heures de travaux d’intérêt général sur la commune.