Climathon 2019 : une réelle dynamique collectiveUne cinquantaine de participants au Climathon de Cannes 2019, dont une trentaine de participants actifs aux groupes de travail (68 % de nouveaux venus par rapport aux deux éditions précédentes).

Parmi ces participants, de nombreux professionnels : 8 agriculteurs dont 6 de la basse vallée de la Siagne, le fondateur d’une start-up pour réduire le gaspillage alimentaire des produits agricoles et un représentant du prestataire local de restauration collective.

Après l’introduction et le brain-storming collectif du vendredi 25 octobre cinq groupes de travail ont travaillé toute la journée du samedi 26, aidés par 5 facilitatrices, pour présenter leur projet.

Synthèse des projets

La Ferme VertiCannes
Il s’agit, dans la perspective du projet Agritech, d’implanter une unité de production agricole en zone urbaine, en utilisant des techniques hors sol verticales (hydroponie). Le mur devrait être situé sur un lieu de passage afin de donner à voir un exemple d’agriculture innovante, la vente des produits pourrait se faire sur place.

Terres de Lérins - Drive de produits locaux
Il s’agit de mettre en place un système de « drive » pour la commande et la mise à disposition de produits frais locaux, labélisés par l’appellation « Terres de Lérins ». Une préfiguration de ce drive pourrait être expérimentée pendant la semaine du développement durable 2020. « La Campagne Orso » pourrait être le lieu où les consommateurs viendraient chercher leur commande.

L’agriculture en haut des marches
Il s’agit de lancer le Projet Alimentaire Territorial (PAT) du grand Cannes dans le but de faciliter les échanges entre le monde agricole et les consommateurs et éduquer les différents publics dans l’objectif d’une alimentation saine durable et équitable. La première action consisterait en un rallye intitulé « la quête du bien manger » dans la basse vallée de la Siagne, qui pourrait être adossé à Cannes Champêtre et avoir lieu la veille de Cannes Champêtre.

Création du collectif « Les amoureux du potager »
Cette nouvelle association loi 1901 aurait pour but de créer et de développer les espaces de cultures en milieu urbain avec les habitants. Les premiers projets à court terme et à moyen terme : Mise en place de bacs à légumes/fleurs/aromatiques « Incroyables comestibles » pour la semaine du Développement Durable 2020; Créer un jardin « Bien-être » aux Broussailles, etc....

Projet Lavoisier « rien ne se perd, tout se transforme »
Le but du projet est de sensibiliser et valoriser les invendus des producteurs et distributeurs (marchés) locaux. Pour cela serait envisagé un partenariat avec la Faculté des Métiers de Cannes pour mettre en place sur les marchés un stand de cuisine à partir de ces produits. Cela permettrait également de mettre à l’épreuve et en valeur le travail des apprentis cuisiniers.

Pas de groupe gagnant, mais une réelle dynamique collective avec des projets opérationnels adaptés au contexte local, une inscription dans le calendrier de la Ville et la création d’une association porteuse (comme l’association locale d’usagers du vélo créée suite à l’édition 2017) qui se fera le relais des différents projets.

En marge de ces projets, le Climathon de Cannes a permis de mettre en lumière l’opportunité de déployer sur le territoire de la basse vallée de la Siagne l’application Pepino (déjà déployée sur l’est des Alpes Maritimes et dans le Var) qui permet aux producteurs agricoles locaux de trouver des débouchés en cas de surproduction, de fruits et légumes hors calibres ou abimés.