Éviter le gaspillage énergétique et financierCOVID-19 - La Mairie de Cannes éteint l’éclairage décoratif et réduit celui des promenades piétonnes

Dans le cadre du couvre-feu qui a été mis en place jusqu’à la fin du confinement, David Lisnard, maire de Cannes, décide d’éteindre totalement l’éclairage décoratif et de réduire l’intensité de l’éclairage de certaines promenades piétonnes.
L’objectif : envoyer un signal fort à la population pour le respect du couvre-feu. Il est impératif de rester chez soi pour la protection de tous.

À compter de ce samedi 28 mars au soir, seront ainsi éteints :

  • Tous les éléments lumineux décoratifs (jardins de la Croisette, jet d’eau de la Place du Commandant Maria, château d’eau, etc.) 
  • Le Fort royal de l’île Sainte-Marguerite 
  • La façade de la Mairie 
  • Les églises :
  • Sainte-Marguerite (La Bocca) 
  • La Chapelle Miséricorde (Forville) 
  • Saint-Georges (av. Albert 1er
  • Notre-Dame de Bon Voyage (rue Notre Dame) 
  • Saint-Joseph (avenue de Grasse) 
  • La Chapelle Saint Paul (boulevard République) 
  • Notre Dame des Pins (boulevard Alexandre III) 
  • Saint-Michel-Archange (boulevard Alexandre III) 
  • La synagogue (boulevard d’Alsace)

Un abaissement de 20% de l’intensité lumineuse est également mis en place dès ce soir sur les promenades piétonnes :

  • BoccaCabana 
  • Gazagnaire 
  • Place de l’étang 
  • Roseraie 
  • Verdun

Les extinctions des éclairages publics décoratifs et la réduction de l’éclairage public aux endroits cités conduisent à une économie d’environ 1.000 kWh par jour, ce qui correspond à la consommation journalière de 100 habitants.

 

 

CORONAVIRUS COVID-19 - POINT SUR LA SITUATION, LES BONS RÉFLEXES… EN SAVOIR