Prime aux personnels soignants : les maires de Cannes et de Grasse montent au créneauLes hôpitaux de Cannes et de Grasse ne font pas partie de la liste des établissements ayant la possibilité d’octroyer à leurs agents la prime exceptionnelle de 1 500 €.

David Lisnard et Jérôme Viaud dénoncent l’absurdité du décret sur les primes des personnels soignants et demandent instamment au ministère des Solidarités et de la Santé d’inscrire dans les plus brefs délais les établissements de Cannes et de Grasse sur la liste des structures pouvant octroyer cette prime à leurs agents qui ont été particulièrement impliqués dans le combat contre le coronavirus Covid-19.

Le travail méritant et performant de tous les soignants engagés dans la chaîne de la lutte contre le virus doit être reconnu à sa juste valeur.