David Lisnard prône des règles équitables et fiables pour des locations sécurisées Mesures contre le Covid-19 - Sécurité sanitaire et équité commerciale entre les hôteliers et les loueurs de meublés de tourisme.

« Dans le cadre du déconfinement et de la relance économique et sociale, les protocoles sanitaires sont un pré requis indispensable pour enclencher en confiance une dynamique de la reprise de l’activité en protégeant la santé des clients, des professionnels et de la population locale.

C’est pourquoi, dans le prolongement du Comité Interministériel du Tourisme du 14 mai dernier, je demande au Gouvernement, dans le but de garantir une équité sanitaire entre l’ensemble des hébergeurs saisonniers, de faire connaitre :

  • la doctrine nationale relative aux protocoles sanitaires élaborés pour les hôteliers et les loueurs de meublés de tourisme ;
  • la mise en place de brigades pour des opérations de suivi et de contrôle du respect des normes sanitaires.

Parce que chaque offre d’hébergement a sa place dans le paysage touristique et que chacune d’entre-elle contribue à l’attractivité et aux retombées économiques pour les villes et les territoires, il convient - en conformité avec les obligations et procédures de déclaration en mairie - d’imposer le même respect des règles sanitaires rigoureuses aux plateformes de meublés de tourisme qu’aux hôtels.

Ainsi, je propose la mise en place de règles communes à l’ensemble des hébergeurs, hôteliers comme loueurs de meublé de tourisme, avec entre autres un même délai de jachère de l’hébergement entre chaque séjour afin de garantir l’absence du virus.

Parce que les distorsions de concurrence entre les offres d’hébergement proposées par les plateformes et les hôteliers ne sont pas normales, cette démarche s’inscrit également dans mon soutien à la reprise de l’activité hôtelière et de toute l’activité touristique.

L’enjeu est de se positionner comme un territoire fer de lance afin d’assurer la sécurité sanitaire et l’équité commerciale entre les hôteliers et les loueurs de meublés de tourisme tout en répondant à leurs légitimes attentes en termes de développement et d’attractivité du secteur touristique. »

David Lisnard,
Maire de Cannes
Président du Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur France

Des règles communes pour des locations sécurisées

Pour éviter la propagation du Covid-19 et ne pas subir une seconde vague qui serait due à des flux de visiteurs non contrôlés et non sécurisés, David Lisnard met en place des règles communes à destination des particuliers louant des meublés de tourisme.

Ainsi, afin d’assurer une équité de traitement entre tous les hébergeurs saisonniers, tout en protégeant la population cannoise, notamment les voisins des logements de tourisme, et en rassurant les clients visiteurs de la destination, le loueur devra s’engager à :

  • Respecter un protocole strict de nettoyage des logements loués et des directives sur la façon de nettoyer chaque pièce d’un logement (protocole qui sera rédigé avec les représentants des loueurs dans les jours à venir) ;
  • Informer ses clients sur les mesures barrières visant à limiter la propagation du coronavirus Covid-19, sur la manière de se débarrasser correctement des masques et des gants et les désinfectants approuvés par les autorités réglementaires ;
  • Demander à ses clients de respecter le règlement de copropriété en particulier en ce qui concerne le fonctionnement des parties communes (ascenseur, parking, local poubelle, etc.) ;
  • Respecter une période d’attente entre chaque réservation ;
  • Suivre le programme d’apprentissage et de certification proposé par sa plateforme de location et à le faire savoir de façon transparente à mes clients ;
  • Faciliter l’accès de son logement à des organismes de contrôle.