Radars fixes verbalisateurs sur les voies accidentogènes et bruyantes de CannesAprès plusieurs sollicitations infructueuses, David Lisnard s’adresse directement au ministre de l’Intérieur pour obtenir l’installation de radars verbalisateurs automatisés fixes sur le boulevard du Midi, l’avenue Francis Tonner, la pointe Croisette et plusieurs autres voies accidentogènes de la commune.

« Nous faisons face à la lourdeur de la machine bureaucratique étatique dans toute sa splendeur. Voilà maintenant quatre années que nous réclamons la mise en place de radars, et pas une seule demande n’a été satisfaite ! Il semble pourtant que nous ne soyons pas dans la réalisation de projets complexes qui nécessiteraient une ingénierie ou des investissements hors normes. »
David Lisnard, maire de Cannes

Ci-dessous le courrier de David Lisnard, maire de Cannes, à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, en date du 27 juillet 2020, ainsi que les courriers de 2016, 2017 et 2019 aux préfets des Alpes-Maritimes et leurs réponses respectives :