Cap Azur : David Lisnard, réélu, présente sa feuile de route 2020/2021Ce mercredi 22 Juillet s’est tenu le conseil annuel du pôle métropolitain Cap Azur, regroupant les communautés d’agglomération et de communes de Cannes Lérins, Pays de Grasse, Sophia Antipolis et Alpes d’Azur.

C'est au tour de David Lisnard d'hériter de la présidence (tournante, sur un an) de Cap Azur, composé de 40 conseillers métropolitains titulaires et suppléants.

Le nouveau président a ainsi fixé le cap, les enjeux et les axes prioritaires majeurs du programme d'actions pour le développement du bassin de vie Cap Azur :

  1. Élaborer un schéma directeur de traitement des déchets au sein du territoire du pôle métropolitain afin de permettre la meilleure valorisation énergétique possible des déchets.
  2. Renforcer la politique de mobilité avec une offre de transports renforcée, simplifiée et plus de connectivités entre les territoires, notamment sur l'axe Cannes-Grasse.
  3. Soutenir la transition énergétique et l'innovation en favorisant l'implantation des entreprises œuvrant pour la transition rapide vers les énergies renouvelables.
  4. Accompagner la relance économique en misant sur la fertilisation croisée Entreprises/Formations/Innovation.

« L’Ouest des Alpes-Maritimes doit peser à sa juste place dans le débat politique et institutionnel dans le département, la région, et ainsi que dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région (CPER). » David Lisnard, Président de Cap Azur.


Conseil du Pôle Métropolitain Cap Azur, mercredi 22 juillet 2020 @AggloCannesLerins

Le but de ce groupement d'agglomérations est de mener des projets communs basés sur trois principes fondateurs :

  • La subsidiarité, raisonner à la bonne échelle, celle de la vie des gens, des entreprises et des flux au quotidien.
  • La coopération renforcée, choisie, où chacun est libre de participer aux actions ou pas, en fonction de son territoire.
  • La sobriété et l'abstinence budgétaire, sans créer de budget supplémentaire, sans générer de dépenses de fonctionnement, de nouveaux coûts et de fiscalité.