Coronavirus COVID-19 : mobilisation de la Mairie de CannesComme lors de toute crise sanitaire potentielle, les décisions, mesures de précaution, interdictions de rassemblements et d’événements sont prises par l’État. Toutefois, lors de l’apparition du coronavirus COVID-19 en Italie le week-end dernier, la Mairie de Cannes a immédiatement décidé de mettre en place un dispositif de suivi et d’information spécifique à la situation.

Point de situation au jeudi 27 février à 19h

Ainsi, une cellule municipale de vigilance a été mobilisée dès le dimanche 23 février 2020, dans un souci d’information et de protection de la population cannoise, des visiteurs et du personnel municipal.

Pour prévenir et anticiper toute apparition ou propagation du virus, la Mairie de Cannes a réuni, dès lundi 24 février 2020, les professionnels médicaux libéraux et publics, dont les infectiologues de l’hôpital de Cannes Simone Veil, pour mieux appréhender la situation, son évolution et les mesures prévues ou envisagées au niveau médical, et engagé une formation immédiate à 1000 agents  municipaux aux bonnes pratiques.

Par ailleurs, plusieurs réunions sont organisées tous les jours et la Mairie de Cannes s’assure d’un suivi constant de l’évolution de la situation avec les services de l’État.
 

Mise en place de mesures de précaution

En complément des préconisations formulées par la Préfecture et l’Inspection Académique, la Mairie de Cannes a pris les mesures de précaution suivantes dans les crèches, les écoles communales et la Faculté des Métiers : mise à disposition de masques, de gants, de gels hydro-alcooliques et de thermomètres, désinfection systématique des poignées de porte et utilisation d'aérosols bactéricides et virucides.

Des actions de sensibilisation sont menées auprès des personnes des résidences autonomie cannoises. D’une façon générale, un affichage des consignes et des bons comportements a été déployé et l'ensemble des sites municipaux a été pourvu de gels hydro-alcooliques.

Organisation des événements à venir

S’agissant des événements à venir, les décisions seront prises par l’État et, à ce jour, le Préfet des Alpes-Maritimes n’a pas pris de mesures générales d’interdiction.

Le semi-marathon de Cannes est maintenu. Néanmoins, en l'absence de directives de la part de l'État, la Mairie de Cannes a demandé aux organisateurs d'interdire la participation des coureurs en provenance des zones infectées (dites "zones rouges").

Les congrès sont également maintenus. Il s’agit de manifestations fermées, réservées aux professionnels, avec une traçabilité des visiteurs. C'est pourquoi la Mairie de Cannes demande aux organisateurs d’interdire l’accès aux salons des clients en provenance des zones classées comme problématiques par l’État.

Il a été demandé également au Palais des festivals et des congrès de Cannes de se doter d’instruments de prise de température à l’entrée des salons.

- - -

Enfin, si la France, et donc de surcroît Cannes, ne se trouve actuellement pas en situation d’épidémie, la Mairie de Cannes a sollicité l’Agence Régionale de Santé afin que l'hôpital de Cannes Simone Veil soit identifié comme hôpital référent, et donc habilité à réaliser des prélèvements. À ce jour, les prélèvements sont réalisés à Nice et analysés à Marseille, mais les moyens évoluent tous les jours.

À cette heure, il convient de respecter les consignes et informations transmises par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Infos complémentaires - En savoir