« Protéger, tester, isoler », nous sommes prêts à Cannes COVID-19 - Réaction de David Lisnard aux annonces du Premier Ministre.

« Notre stratégie préparée localement depuis des semaines est donc validée : masques qualitatifs distribués aux habitants, soignants et agents au contact du public équipés de matériels professionnels, filière de traitement complète public-privé mise en place, logistique de dépistage prête et sites d’accueil aussi.

Pour identifier et casser les chaines de contamination, base d'une bonne politique de santé publique face à une épidémie mortelle, et parvenir à « protéger, tester, isoler », il faut que cela soit massif et que la logistique suive. Ce point était ambigu. La stratégie nationale sur les tests doit être revue en ce sens, y compris pour tester en PCR les asymptomatiques puis en sérologie pour un suivi épidémiologique sérieux.

Pour les écoles, nous allons encore devoir transpirer, d’abord pour comprendre exactement les nouvelles annonces, différentes de celles des jours précédents, puis pour les appliquer et que les toutes garanties soient apportées, en étant très conscients des carences de matériels que nous constaterons dans ce qui relève de l’État.

Cette rentrée scolaire décidée par l'Exécutif doit être organisée en amont en respectant les recommandations des autorités sanitaires pour la sécurité des élèves (donc de chacune des familles) et du personnel des établissements. Voici en mairie de Cannes comment nous avions avancé depuis les déclarations précédentes du président de la République et celles du gouvernement, et ce que nous avions d’ores et déjà préparé :

  • la désinfection et le nettoyage préalables des locaux avant la rentrée et de manière quotidienne ;
  • la désinfection et le nettoyage pluriquotidien des toilettes, rampes d’escalier, poignées, tables et chaises, supports pédagogiques ;
  • la mise en place de gels hydroalcooliques dans les toilettes, aux entrées des établissements, dans les classes ;
  • le port du masque, de gants et le dépistage systématique (RT-PCR) pour le personnel Mairie;
  • la prise de température à l’entrée de l’école ;
  • des repas servis dans les classes, en proposant aux familles soit un plateau repas aux mêmes conditions tarifaires qu’aujourd’hui, soit un repas que chaque foyer aura préparé pour son enfant.

Une consultation a été lancée auprès des familles et directeurs d’école dès le 23 avril afin de recueillir leur sentiment et leurs intentions de retour à l’école pour leurs enfants, afin de pouvoir organiser au mieux leur accueil.

Après le discours du Premier Ministre, nous allons continuer à interroger le ministère et préparer les cas de figure envisageables pour être les plus protecteurs possible. Et nous déciderons en responsabilité et conscience (car je raisonne aussi en père !) ce qui sera programmé ou pas, ouvert ou pas.

Pour les transports publics, nous avons anticipé les mesures énoncées et présenterons dans quelques heures le détail de la montée en charge du réseau de l’Agglomération Cannes Lérins et un bus « témoin » de toutes les dispositions appliquées ici, qui iront même plus loin pour protéger voyageurs et chauffeurs.

Pour les commerces, nous avons doté de masques ceux déjà ouverts et ferons de même pour ceux qui vont ouvrir, avec aussi, pour certains en cas de proximité prolongée avec les clients tels que les artisans coiffeurs, des visières que nous avons fait fabriquer. Quant au maintien de la fermeture des très grands centres commerciaux, pour des raisons sanitaires évidentes et au vu de mes positions constantes, je ne peux y être que favorable puisque c’est au profit des commerces de proximité et d’une limitation des chaines de contamination possible.

Sur le plan économique et social, il n'y a toujours pas hélas du côté de l’Exécutif de perspective et de méthode annoncées pour la filière du MICE (rencontres professionnelles et événements) et du tourisme de loisirs. Je continue de plaider pour la définition de protocoles sanitaires par métiers, de dates calquées sur la courbe épidémiologique et ces protocoles dans le respect des limites géographiques énoncées, de typologies de rassemblements et de règles correspondantes. Cette absence de plan précis et conciliant protection sanitaire stricte et reprise progressive et prudente de l’activité plonge des milliers d’entrepreneurs et de salariés dans un tsunami dévastateur quand on sait que le tourisme est le premier producteur d'emplois et de richesse à l'échelle nationale : plus de 7% du PIB et 20% sur la Côte d'Azur.

Pour résumer et concernant entre autres l’action des mairies, beaucoup de points sont à éclaircir. C’est pourquoi, de notre côté, nous analysons le discours et ses conséquences avec mon équipe (écoles, conditions de pratique du sport, de fréquentation des équipements culturels et « petits musées », etc.) et travaillons pour clarifier puis appliquer les mesures adéquates dans le cadre possible au vu de ce propos et des cartes par départements qui seront présentées jeudi.

Le plan complet de déconfinement cannois, prenant en compte les annonces nationales de ce jour et l’ensemble des thématiques, sera présenté très prochainement. »

David Lisnard, Maire de Cannes, Vice-Président du Département des Alpes-Maritimes

 

 

 

 

CORONAVIRUS COVID-19 - POINT SUR LA SITUATION, LES BONS RÉFLEXES… EN SAVOIR