La mairie de Cannes récompensée pour sa préservation des îles de Lérins

Les actions en matière de développement durable menées par David Lisnard, maire de Cannes, et par l’Abbaye cistercienne sur les iles de Lérins ont été récompensées lors de la troisième rencontre internationale du programme SMILO (Small Island Organisation) qui s'est déroulée du 14 au 18 octobre 2019 sur l'île de Porquerolles.

Jeudi 17 octobre, dans le cadre de la labellisation « île durable » accordée par l'association indépendante SMILO, Cannes a obtenu le « Label in progress » pour les îles Sainte-Marguerite et Saint-Honorat, ainsi que les prix "Paysages", "Écosystèmes et biodiversité" et "Déchets", valorisant les efforts réalisés en matière de développement durable.



Cette évaluation valide les premières étapes vers un label
« île durable »

Les troisièmes rencontres internationales du programme SMILO (qui s’étaient tenues l’année dernière à Cannes) avaient pour objectif de présenter les actions durables menées par les petites îles du réseau (Méditerranée, Afrique, Océan Indien et Asie du Sud-est), dont Cannes fait partie.

En effet, la Mairie de Cannes ainsi que la communauté monastique de Lérins ont respectivement adhéré au programme SMILO pour l'île Sainte-Marguerite et l'île Saint-Honorat afin de s'engager dans une démarche de labellisation dite "île durable". Ce label reconnait notamment les pratiques exemplaires des petites îles en matière d'eau et assainissement, énergie, déchets, biodiversité et paysages pour une durée de cinq ans.

Cette adhésion en 2018 a donné lieu à la création d'un « comité insulaire des îles de Lérins », principal organe de fédération des acteurs de l'archipel, facilitant l'émergence et la mise en œuvre d'actions de développement durable.

Le travail de ce comité insulaire ainsi que l’élaboration du diagnostic du plan stratégique des îles ont notamment permis aux îles Sainte-Marguerite et Saint-Honorat de recevoir le « Label in Progress » de l’ONG SMILO.

Une satisfaction amplifiée par l'annonce des prix sectoriels attribués à la ville :

  • « Écosystèmes et biodiversité » et « Paysages » à l’île Sainte-Marguerite
  • « Déchets » et « Paysages » à l’île Saint-Honorat.

L'ensemble des gestionnaires des îles de Lérins sont fiers de cet accomplissement commun qui témoigne du caractère concret et effectif de l’engagement des différents partenaires autour de la protection de ce territoire et qui s'inscrit également dans le cadre de la candidature déposée par la Mairie de Cannes pour que les îles de Lérins soient inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Il s'agit désormais de poursuivre les efforts en vue d'atteindre les objectifs fixés au sein du plan stratégique de l'archipel de Lérins avec l'appui et l'aide précieuse de l'association SMILO. Cette dernière continue à accroitre son réseau d'îles pour la capitalisation et la diffusion de bonnes pratiques nécessaires à la préservation des ressources et de la biodiversité. Une démarche à laquelle Cannes adhère et consacre plusieurs initiatives comme par exemple le développement de l’agriculture dans la Basse-Vallée de la Siagne ou encore la sanctuarisation d’espaces verts sur le territoire communal grâce au PLU.

« Les îles de Lérins constituent un patrimoine naturel et historique inestimable mais fragile. Pour préserver nos îles il faut un engagement dans la durée, une gestion raisonnée et respectueuse, une volonté de protection traduite en actes comme nous la concrétisons dans le respect de nos paysages et de notre identité. C’est exactement ce que récompensent les prix attribués à la Mairie de Cannes par l’ONG SMILO. »

Le maire de Cannes