La Mairie de Cannes rejoint l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine (AVPU)Créée en 2010 et regroupant 140 collectivités, elle a pour objectif de faire progresser la propreté et d’en favoriser la perception positive par les habitants, dans un but d’intérêt général.

L’AVPU a conçu une méthodologie d’évaluation de la propreté urbaine sous la forme d’un référentiel avec une grille des Indicateurs Objectifs Propreté : elle hiérarchise les degrés de salissure en fonction du niveau de sensibilité des usagers et de la typologie des lieux.

La Mairie de Cannes multiplie les actions pour rendre Cannes toujours plus propre et augmenter les taux d’efficacité et de réactivité du nettoyage dans tous les quartiers (plus de 2,5 millions d’euros d’économies de fonctionnement chaque année) :

  • une réorganisation complète du service propreté urbaine et du planning des agents sans générer de coût supplémentaire. Résultat : 30 % de voies nettoyées en plus (soit 300 km pour un total de 1 000 km par semaine) et 15 minutes seulement pour l’intervention des équipes volantes après signalement ;
  • une nouvelle programmation des prestations, le renforcement des équipes le week-end et l’extension des plages horaires des agents (23h/24). Bilan : 20 % d’interventions supplémentaires réalisées ;
  • une opération « grand nettoyage » organisée une fois par mois dans un quartier ciblé ;
  • un effectif important de 209 agents dédiés à la Propreté Urbaine ;
  • l’intégration des équipes de désherbage pour harmoniser les prestations sur l’ensemble de la commune ;
  • la mobilisation des jeunes du groupe EcoCannes pour le nettoyage de l’espace public ;
  • l’installation de compacteurs connectés rue Félix Faure ainsi qu’un centre de compostage pour les bio-déchets au parc Beauvallon ;
  • l’instauration de brigades mobiles de propreté qui rassemblent des agents de la police municipale et de la Propreté urbaine pour lutter contre les flagrants délits de dépôts sauvages.

Les résultats obtenus en termes d’efficacité du nettoyage sur la base de critères scientifiques, grâce à un bon management (extension des plages horaires des agents 23h/24 et 7 jours/7 au lieu de 6 jours/7 auparavant) tout en dépensant moins au profit du contribuable, permettent à Cannes de candidater au label « Ville Eco-propre », de l’AVPU.