Désendettement : objectif atteint avec un an d'avance

La Mairie de Cannes, exemplaire dans sa gestion financière, atteint son objectif de désendettement avec un an d’avance !
Le dernier rapport annuel de la dette et de la trésorerie, présenté au Conseil municipal du lundi 29 avril 2019, confirme la solidité financière de la commune grâce à sa gestion municipale à la fois rigoureuse et dynamique.

Avec un désendettement de 5,81 millions d’euros sur l’exercice 2018, la Mairie de Cannes accentue ses bons résultats au point d’atteindre l’objectif fixé par David Lisnard dans ses engagements de mandat avec un an d’avance ! En effet, à la fin de l'année 2019, la dette communale aura diminué de 55,51 millions d’euros par rapport à 2014, objectif que la municipalité avait prévu d’atteindre initialement en 2020.
 

« Cette performance résulte d’un travail rigoureux, précis et méthodique, et d’une gestion active de la trésorerie et de la dette. Je tiens à féliciter chaque service municipal et toutes les équipes qui contribuent, par leur application des consignes de rigueur, à ce résultat porteur d’avenir et profitable aux contribuables cannois. » David Lisnard, Maire de Cannes

 
Pour obtenir ces résultats sur la dette communale, la municipalité intervient :

  • d'abord par un travail de baisse des dépenses pour emprunter moins que le remboursement du capital de la dette ;
  • ensuite par un travail financier sur les taux et la durée des emprunts, aussi bien en phase de souscription qu’en démarche de renégociation.

Ainsi toutes ces composantes ont permis à la commune de réaliser une économie de 2,7 millions d’euros sur ses frais financiers depuis 2014.
 

Des taux exceptionnels et un emprunt sain

En 2018, la Municipalité a recouru à l’emprunt auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations à des conditions de taux exceptionnelles (taux fixe de 1,46%, durée de 15 ans), témoignant de la qualité de la signature de la Mairie de Cannes.

Tous les emprunts souscrits par la commune auprès des établissements bancaires sont classés dans la Charte Gissler de bonne conduite, ce qui représente un gage de protection des contribuables cannois et de leur avenir.

Parallèlement, le remboursement en capital des emprunts s’est élevé à 13,51 millions d’euros, conduisant à une diminution de la dette de 50,25 millions depuis le 1er janvier 2014.

Au 31 décembre 2018, l’encours de la dette est de 204,73 millions d’euros, et la capacité de désendettement de la commune est estimée à seulement 3,68 années, très en-deçà de la moyenne des villes françaises de taille équivalente et à fortiori des seuils d’alerte fixés par l’État.
 

En 2019, Cannes continue sur sa lancée et reste fidèle à ses fondamentaux

Au budget primitif 2019 sur le budget principal, l’emprunt nouveau est inscrit en recettes pour 9,15 millions d’euros tandis que 14,40 millions de remboursement de capital de la dette sont prévus, ce qui permettra une nouvelle baisse de la dette communale et de diminuer à 199,48 millions d’euros l’encours de la dette au 31 décembre 2019.

Ainsi, entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2019, la Mairie de Cannes se sera désendettée de 55,51 millions d’euros.

La Municipalité maintient la veille sur toute opportunité de refinancement ou renégociation. Elle est également attentive à l’évolution des marchés, aux arbitrages et échanges de taux ou instruments de couverture possibles. Elle assure enfin le maintien de la classification de sa dette à 100% dans la Charte de bonne conduite.
 

Une exemplarité saluée

La stratégie financière de la Mairie de Cannes et la gestion opérationnelle de type entrepreneuriale mises en place par David Lisnard dès 2014, sont aujourd’hui reconnues sur le plan national et saluées pour leur efficacité.

Après le satisfecit reçu de la Chambre Régionale des Comptes en 2018, la municipalité se voit attribuer, en 2019, une appréciation financière extrêmement positive et exceptionnelle du cabinet d’audit LOCALNOVA : 2A+, soit 19/20.

Lire aussi l'actualité : Gestion budgétaire : une note de 19/20 pour la Mairie de Cannes