Le Théâtre de La Licorne obtient l'appellation « scène conventionnée d’intérêt national art, enfance, jeunesse »

La Mairie de Cannes se réjouit de l'obtention du conventionnement d'État « Art, enfance, jeunesse » officiellement attribué pour quatre ans par le Ministère de la Culture. Cannes devient ainsi la première commune du département à obtenir cette appellation pour son Théâtre municipal de la Licorne.

« L'appellation scène conventionnée d'intérêt national octroyée au Théâtre de la Licorne et la mention Art, enfance, jeunesse valident la qualité exemplaire du programme d'actions mené par la Municipalité en direction de la création d’événements pour le jeune public. Elle salue également l’inscription du lieu dans le parcours 100% d’éducation artistique et culturelle que je défends. »

David Lisnard, Maire de Cannes


Un lieu de transmission culturelle dédié à l’enfant et à sa famille

Le Théâtre de la Licorne est devenu au fil des années le lieu incontournable de la scène jeune public. Cette appellation entre en cohérence avec l’engagement de David Lisnard dans des projets dédiés à la jeunesse, qui ont valu à Cannes d’obtenir un statut unique en France de « ville expérimentale et pionnière 100% EAC » (Éducation Artistique et Culturelle).



La récompense d’un travail en commun

La particularité du projet cannois réside dans la transversalité et la fédération d’autres opérateurs culturels tels que L’Orchestre Régional de Cannes ou le Palais des festivals et des congrès, qui enrichissent le contenu du projet porté par la Mairie de Cannes. Il faut également ajouter à cela le volet formation de l’École Régionale d’Acteur de Cannes- Marseille (ERACM) qui propose un module d’écriture et celui du Pôle National Supérieur de Danse (PNSD) Rosella Hightower qui souhaite déployer une formation continue autour du langage chorégraphique, tous deux spécifiques au jeune public.

Éducation artistique et culturelle - En savoir