Gestion budgétaire : une note de 19/20 pour la Mairie de Cannes

Cannes assoit son statut d’exemplarité financière sur le plan national grâce au respect scrupuleux de ses principes budgétaires. La Mairie de Cannes se voit attribuer une appréciation financière extrêmement positive et exceptionnelle par l’audit de LOCALNOVA pour 2018 : la note intrinsèque de 2A+, dissociée de celle de la France, correspond à un 19/20 et vient confirmer le satisfecit reçu de la Chambre Régionale des Comptes en 2018.

Ces résultats prouvent qu’il est possible d’agir avec rigueur tout en parvenant à un haut niveau d’investissement au service des habitants, et sans utiliser le levier de l’impôt. La stratégie financière de la Mairie de Cannes, mise en place par David Lisnard dès 2014, démontre son efficacité : avec une baisse de 55 millions d’euros de la dette communale depuis le début du mandat, et 74 millions d’euros d’investissements en 2019 dans la sobriété fiscale, la municipalité réussit le pari d’un avenir protecteur et dynamisant pour la ville, ses 75 000 habitants et ses milliers de visiteurs.
 

Une gestion financière rigoureuse et exemplaire

Cette note très élevée de 2A+ confirme le caractère exceptionnel de la gestion budgétaire de Cannes : au-delà d’une simple volonté, c’est la persévérance, la continuité sur le long terme et le renforcement des efforts effectués depuis 2014 qui sont reconnus. L’examen dynamique des six indicateurs financiers réalisé par le cabinet d’audit LOCALNOVA corrobore les fondamentaux du mandat de David Lisnard : forte baisse de la dette communale, diminution des dépenses de fonctionnement, aucune augmentation des taux des impôts communaux et aucune remise en cause des abattements fiscaux.
 

Une absolue sobriété fiscale malgré un contexte budgétaire difficile

À contre-courant du pouvoir central, la démarche volontariste d’optimisation de la gestion financière de la Mairie de Cannes a fait l’objet d’un satisfecit remis par la Chambre Régionale des Comptes dans son rapport de 2018, validant ainsi la méthode mise en œuvre à Cannes.
Malgré l’annonce du gel des dotations et des prélèvements de péréquation, la Cour des Comptes relève ainsi que « la situation financière de la Ville de Cannes est satisfaisante. La commune dégage une épargne brute importante, qui lui permet de financer le remboursement de sa dette et une partie de ses investissements ».

De même qu’avec la non-augmentation des taux communaux d’impôt, le maintien des abattements ont également été salués par la Chambre Régionale des Comptes dont le rapport indique « qu’à la différence d’autres communes de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Mairie de Cannes n’a pas réduit ces abattements pour compenser la diminution des dotations de l'État ». Il convient de noter aussi que la CACPL, Communauté d’Agglomération de Cannes présidée par David Lisnard, est l’une des très rares intercommunalités françaises à ne pas avoir instauré de fiscalité additionnelle sur les ménages.

Alors même que l’État a poursuivi ses ponctions sur le budget communal, la Mairie de Cannes a réussi à dégager en 2018 un excédent budgétaire de 47 millions d’euros, contre 43,7 millions d’euros en 2017, soit une amélioration de 3,3 millions d’euros. Cette approche municipale vertueuse et rigoureuse permet de dégager des marges de manœuvre financière et une forte capacité d’autofinancement pour désendetter et investir.
 

Une démarche vertueuse efficace qui permet des investissements au service de l’humain

La Mairie de Cannes réussit une véritable prouesse avec un recul de la dette en cinq ans de plus de 55 millions d’euros, dans le contexte financier difficile que connaissent les collectivités. La lutte contre les gaspillages et la maîtrise des dépenses courantes sont, également, des engagements clés du projet de mandat de David Lisnard. Grâce à ces belles performances, la municipalité développe une politique sociale avancée et investit dans tous les quartiers, en faveur de la qualité de vie et de l’attractivité : 74 millions d’euros ont été votés pour le budget 2019.
Parmi les nombreux projets déjà réalisés en 2018 ou en cours et conformément aux calendriers annoncés, citons notamment les deux premières phases de Boccacabana, l’aménagement des plages de la Croisette, et l’embellissement du centre de La Bocca.

Cette évaluation financière vient confirmer la performance de la municipalité et la concrétisation de la vision globale du Maire : une ville saine, qui maitrise son budget, tournée vers l’avenir.