Risques majeurs : Cannes et Shizuoka signent un mémorandum de coopérationL'objectif : développer ensemble une politique de ville durable.

David Lisnard, Maire de Cannes et Président du Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur France a fait le déplacement au Japon pour rencontrer Nobuhiro Tanabe, Maire de Shizuoka, ville japonaise jumelée depuis 27 ans avec Cannes, et signer un mémorandum comportant des actions concrètes et innovantes notamment en matière de protection des populations face aux risques majeurs qui concernent particulièrement les deux cités (submersion marine, tsunami, tremblement de terre, inondation) et de développement durable.

Le Maire de Cannes à Shizuoka

Nobuhiro Tanabe (à droite), maire de Shizuoka et David Lisnard, maire Cannes, avant la séance de travail de finalisation du mémorandum pour la coopération entre les deux cités.

Ce mémorandum permettra aux deux parties d’accentuer leurs échanges et d’approfondir leur coopération sur une période de trois ans en menant une réflexion proactive sur plusieurs sujets, tels que la prévention des risques, la protection des eaux et fonds marins, la gestion des finances publiques, le tourisme, la culture et l’éducation supérieure, pour contribuer à la prospérité commune des deux villes.

David Lisnard visite les dispositifs de protection des populations exposées aux coups de mer et inondation avec les services spécialisés de Shizuoka.

Les autres temps forts de ce déplacement

Jusqu'au 11 octobre se déroulent à Kumamoto les sixièmes Rencontres Franco-japonaises de la coopération décentralisée dont le thème général porte sur « L’attractivité territoriale, un vecteur de développement pour une société responsable ». David Lisnard intervient dans l'un des ateliers dispensés et y défend la responsabilité des collectivités, et notamment leur capacité à s’unir librement et à respecter le principe de subsidiarité.

Le Président du CRT Côte d’Azur France terminera sa tournée japonaise par Tokyo avec une opération de promotion de la destination azuréenne auprès des professionnels japonais, en présence de Frédéric Mazenq, Directeur d’Atout France au Japon.

Enfin et bien sûr, David Lisnard a profité de ce déplacement chargé pour attester que le Japon fait figure de modèle de civisme notamment dans la tenue impeccable des espaces publics.