Cirques avec animaux : la mairie respecte la loiLa Mairie de Cannes applique les textes en vigueur qui ne permettent pas, à ce jour, quelles que soient ses convictions personnelles, d'interdire par principe les cirques avec animaux. Les arrêtés municipaux qui édictent de telles interdictions, lorsqu'ils sont attaqués, sont systématiquement suspendus par les juges administratifs

Les arrêtés municipaux qui édictent de telles interdictions, lorsqu'ils sont attaqués au tribunal par les circassiens, sont systématiquement suspendus par les juges administratifs, comme ce fut le cas du tribunal administratif de Bordeaux suspendant l'arrêté du maire de Mérignac d'octobre 2017 ou celui de Toulon annulant l’arrêté du maire du Luc-en-Provence de décembre 2017…

Néanmoins, déjà sensibilisée à cette question, la mairie de Cannes sollicite avant chaque délivrance d’autorisation, l’avis des services vétérinaires de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) qui est systématiquement suivi. Ainsi, elle s’assure que le traitement des animaux est bien conforme à la règlementation dans les établissements de spectacles itinérants.

Aujourd’hui, en l’absence de troubles à l’ordre public le Maire ne peut s’opposer à l’installation des cirques, même avec animaux. En outre, les agents de la Direction municipale Hygiène et Santé effectuent des contrôles dès le moindre signalement et sont en lien avec les services de l’État pour alerter sur toute maltraitance.

 

En savoir plus sur l’animal citadin à Cannes