Sécurité : la Mairie de Cannes va encore renforcer les moyens de la Police Municipale dans les quartiersEn application des directives de David Lisnard, la Mairie de Cannes poursuit ses efforts pour renforcer la sécurité dans les quartiers, notamment à La Bocca (augmentation du nombre d’îlotiers, des patrouilles, de la vidéo-surveillance et des permanences), et demande que le Gouvernement y réaffecte des effectifs de la police nationale.

Ainsi, à compter du 1er décembre, la police municipale proposera :

  • 1 patrouille pédestre cynophile de 15h à 0h sur la place Commandant Maria. Deux îlotiers du secteur République assureront cette mission.

Parallèlement, dans le cadre de la sécurisation de la fermeture des commerces (plan anti hold-up), dès le 1er décembre, seront mises en place :

  • 1 patrouille pédestre cynophile de 17h30 à 20h sur le centre Bocca (Tonner),
  • 1 patrouille pédestre cynophile de 17h30 à 20h sur le secteur de Ranguin,
  • 1 patrouille pédestre cynophile de 17h30 à 20h sur la Rue d’Antibes.

Sur le territoire de La Bocca, ce ne sont pas moins de 14 agents à pied ou en VTT – contre 6 avant 2014 - qui composeront  à partir de fin 2018 et de façon durable les effectifs des trois postes d’îlotiers, puisqu’un agent supplémentaire va être affecté au poste de Ranguin (soit un total de 5 agents qui viennent s’ajouter aux cinq agents du poste de Bocca Centre et aux quatre de celui de La Frayère).

Une nouvelle permanence de la police municipale va être créée dans un local à Ranchito. Elle se réunira une à deux fois par semaine en fonction des besoins et des attentes des habitants.

À la demande du Maire de Cannes, David Lisnard, la Ville va se doter en 2019 d’un second poste de police mobile qui sera dédié exclusivement à La Bocca, avec 3 postes d’îlotiers supplémentaires en permanence.

Enfin, la police municipale est toujours présente dans ce quartier par ses contrôles routiers (une à deux fois par jour) ; ses motards (une patrouille motocycliste tous les jours jusqu’à 20h) ; et ses patrouilles en voiture (une patrouille de 3 agents de 4 h à 20h, et deux patrouilles la nuit).

La vidéo-surveillance – 268 caméras à La Bocca - sera également renforcée. Elle permet notamment soit des flagrant-délits soit des identifications et donc des interpellations et résolutions d’affaires, comme l’illustrent certains dossiers récents : braquage de la bijouterie Julian rue d’Antibes, vols dans des bar-tabacs à La Bocca, et homicides.

Enfin, même si la mairie s’investit beaucoup pour lutter contre l’insécurité dans tous les quartiers, tout en regrettant de ne pas disposer de moyens judiciaires pour contrôler les identités et fouiller des suspects, la sécurité reste une compétence régalienne de l’État. C’est pourquoi, la Mairie de Cannes félicite les policiers nationaux pour leur travail et réitère ses démarches auprès du Ministre de l’Intérieur afin que des moyens de l’État soient enfin réaffectés à la Police Nationale pour la sécurité dans les quartiers.