La campagne « Ici Commence la Mer »… bat le pavé !La campagne « Ici commence la Mer » s’affiche maintenant, aussi, à même le sol.

C’est la dernière initiative du maire de Cannes qui a engagé la Ville dès 2014 ­­‑ et désormais la Communauté d’agglomération Cannes Lérins – dans une lutte contre l’incivisme. Pour appuyer encore davantage la sensibilisation du grand public au respect de l’espace public et, de surcroît, des fonds marins : 200 plaques signalétiques « Ici commence La Mer » sont installées dans le centre-ville de Cannes et à Cannes La Bocca. À terme, il y en aura 800 réparties sur les lieux de passage du public.

Plaque Ici Commence la Mer

« Ces plaques illustrent le domaine public, avec un slogan fort, et s’inscrivent dans une vision globale, une vision civique. Les eaux de pluie qui transitent par les avaloirs, nous les retrouvons dans la mer. Donc l’état de ces eaux a une conséquence directe sur l’état de la baie de Cannes », a rappelé David Lisnard.

La campagne d’affichage « Ici Commence la Mer » a démarré en 2016 vise afin de diffuser ce message simple et parfois méconnus des Cannois et des visiteurs (campagne traduite en anglais) : ce qui est jeté (mégots et détritus divers) dans les grilles d’évacuation des eaux de pluie finit invariablement en mer !

Le civisme et l’environnement

Avec l’installation pérenne de ces plaques directement sur les grilles d’évacuation, l’objectif est double : « Préserver notre ville et l’écosystème, explique le maire de Cannes, et réduire les déchets en mer. »

Au-delà de l’évidente question civique qui anime l’équipe municipale depuis 2014, « il s’agit également d’une démarche écologique, pour le respect de l’environnement, a estimé le maire de Cannes au moment de fixer l’une des premières plaques. Il y a aujourd’hui une problématique majeure d’écosystème. Nous en constituons tous un maillon de la chaîne. À l’échelle locale, nous avons une responsabilité : l’incivisme enlaidit l’espace public, pollue et représente une cause des inondations. »

 « Il n’y a pas de petits gestes, mais une grande cause »

L’affichage permanent des grilles d’évacuation des eaux de pluie participe donc aussi à la prévention du risque inondation. « Avoir des avaloirs propres, c’est lutter contre les inondations, a ajouté David Lisnard. L’entretien courant a été considérablement augmenté, en plus des opérations ponctuelles réalisées par rapport aux alertes météo ». En effet, les services de la Mairie de Cannes et ceux de l’intercommunalité ont renforcé leurs dispositifs de prévention : 74 000 avaloirs nettoyés par an depuis 2016, contre 41 000 en 2015, 145 130 m2 de cours d’eau et vallons publics débroussaillés depuis 2017, 10,5 tonnes de macro-déchets évacués par l’agglomération Cannes Lérins des rivières, vallons, cours d’eau et pièges à embâcle depuis le début de l’année 2018…

« Tout cela, n’existe que parce qu’il y a de l’incivisme. Et cette opération de sensibilisation aujourd’hui renvoie justement à la responsabilité individuelle, en faveur du civisme. Elle s’inscrit dans le renouveau civique. La société ne peut s’améliorer que si ceux qui la composent décident d’agir pour le renouveau civique, a conclu David Lisnard. Il n’y a pas de petits gestes, mais une grande cause. »

Vidéo - Cannes Civique La Chaîne