Économie créative : Cannes à « L’Avant-garde » !

Trois mots porteurs d’une ambition municipale. Trois mots qui explicitent la volonté de faire de Cannes une place centrale de l’économie créative, en particulier de la création/production audiovisuelle. Trois mots qui désignent un projet global porteur d’emplois et de développement économique. Le projet « Cannes On Air » a été officiellement présenté ce lundi.

Un projet positif pour le quartier

Les premiers jalons de ce projet sont déjà posés. Et les réalisations qui composent la dynamique Cannes On Air sur le territoire cannois ont été actées et lancées. En parallèle de la pépinière d’entreprises CréACannes, située sur le site de la Bastide Rouge à Cannes La Bocca, la rentrée 2019 marquera aussi l’ouverture attendue du campus universitaire (+ d'infos) et de la cité des entreprises (+ d’infos), ainsi que, sur le même site, une résidence étudiante et un cinéma multiplexe (+ infos).

L’Avant-garde, un pôle créatif autour des arts graphiques, verra le jour en lieu et place de l’ancien Comptoir Provençal du Verre (C.P.V.) au cœur du quartier Saint-Louis. « Il s’agit d’un bâtiment abandonné depuis des années. Le projet présenté, aujourd’hui, s’inscrit dans la volonté municipale de rénovation urbaine, de création de flux économiques positifs et de bonne fréquentation du quartier. Cette opération traduit pleinement notre vision de l’urbanisme et de la qualité de vie. C’est un élément d’attractivité fort, a expliqué David Lisnard. La ville souhaitait voir s’implanter un projet qui tire le quartier vers le haut et qui s’inscrive dans la filière de l’économie créative ».

L’Avant-garde : 1 100 m2 dédiés aux arts graphiques

Dès 2019, un nouveau pôle créatif de 1 100 m2 sera ainsi créé autour des arts graphiques, en centre-ville de Cannes, à seulement 600 mètres du Palais des Festivals et des Congrès.

Après acquisition du bâtiment auprès de la Mairie de Cannes, les deux professionnels - reconnus dans le monde de la production audiovisuelle française et européenne – l’Avant-garde offrira l’ensemble des outils de création et de production indispensables à l’accueil des professionnels des métiers de l’image, du son et des nouveaux médias : des salles de montage, de régie d’étalonnage, de régie d’effets spéciaux et de mixage en Dolby Atmos, d’auditoriums de bruitage et doublage, de postes de graphistes, d’animateurs et de story-boards ou encore d’un « Cyclorama ».

« La Ville de Cannes crée des externalités positives »

 « Ce projet économique et culturel est basé sur la création de contenus, appuyé sur l’événementiel international et la diffusion. La ville de Cannes crée des externalités positives, à travers un environnement et une affectation foncière et immobilière dédiée », a commenté David Lisnard devant l’exposé de ce projet d’envergure qui nécessitera, par ailleurs, la réhabilitation complète du site. Démarche de développement durable et vertueux avec une priorité pour les constructions à faible impact environnemental et à haut rendement énergétique figurent déjà au cahier des charges  du futur bâtiment.

Ce projet global public/privé est le premier du genre. Dans une « approche est à la fois cohérente sur le plan géographique et dans son approche thématique » selon le maire de Cannes.

La municipalité poursuit ses échanges quant à la réalisation d’autres équipements sur le territoire communal et pour le développement de la filière de l’économie créative.