Un faux procès pour sensibiliser aux vraies valeurs du civisme !

Projet CANNESERIES et Justice

Pour de faux… mais pour de vrai ! C’était, ce lundi 11 juin, la dernière étape du projet « CANNESERIES et Justice : de la fiction à la réalité ». Un projet pédagogique initié par le maire de Cannes David Lisnard, le président du Tribunal de grande instance de Grasse Michaël Janas et l’équipe du Tribunal d’instance de Cannes, afin de sensibiliser des classes de collégiens de 4e au renouveau civique et à la citoyenneté en leur permettant d’appréhender le monde de la justice et ses différents métiers.

Reportage vidéo

Un « vrai-faux » procès au tribunal d’instance

Une centaine d’élèves de différents établissements cannois (Les Muriers, Les Vallergues et Stanislas) ont ainsi participé à ce projet grandeur nature articulé en trois étapes lors des derniers mois.

En, avril, à l’occasion du festival CANNESERIES, les collégiens ont donc d’abord assisté à une masterclass appuyée sur un extrait de la série TV « Section de Recherches », en présence des équipes de la Ville, justice et de la production.

En mai dernier, l’équipe « Justice » s’est ensuite déplacée au sein des collèges afin d’expliquer plus précisément le fonctionnement judiciaire. À cette occasion, les élèves ont commencé à travailler sur des affaires relatives au civisme et à la citoyenneté.

« C’est un moment important car c’est un moment civique »

Enfin, les études de cas (outrage, nuisances sonores…) sur lesquels ont planché les collégiens se sont conclues à la barre du Tribunal d’instance de Cannes lundi 11 juin. Très investis dans le déroulement de ces « vrais-faux » procès, dans de vrais robes de magistrats, les élèves ont fidèlement reconstitué les débats, le délibéré, le jugement… « C’est un moment important car c’est un moment civique, un moment citoyen, de droits et de devoirs. Il y a une vraie mobilisation pour que vous soyez là aujourd’hui, pour une première appréhension concrète de la justice, a expliqué David Lisnard en préambule de l’audience. C’est important pour nous tous ici de contribuer à ce que vous ayez une bonne connaissance du monde de la justice. La Justice doit protéger la société et nous protéger aussi en tant qu’individus. La justice c’est la raison critique, le débat ».

À la fin de l’audience, des diplômes ont été remis aux collégiens, ainsi que le guide du civisme édité par la Mairie de Cannes.

« Le civisme, c’est le respect des autres et le respect de soi », a conclu le maire de Cannes.

Projet CANNESERIES et Justice