Risque Terroriste : Cannes renforce encore son Plan Communal

La vigilance ne se relâche jamais. La Mairie de Cannes continue de multiplier les actions, les initiatives et les équipements dans le cadre de son Plan Communal de Prévention du Risque Terroriste, adopté en janvier 2016. Une première nationale.

Les infrastructures sensibles du territoire ont été étudiées, une par une, afin  d’optimiser la sécurité des sites et de protéger la population. Les équipements et la formation des agents de police municipale ‑ généralement primo-arrivants sur des situations d’urgence ‑ ont évolué afin de s’adapter aux exigences de la situation. Cannes est, en effet, un site potentiellement sensible justifiant d’engager une politique forte dans la prévention du risque terroriste et la lutte contre le radicalisme islamiste. Un plan de détection de la radicalisation islamiste a d’ailleurs été engagé à l’échelon communal.

Sécurisation + sanctuarisation

Aujourd’hui, l’enveloppe budgétaire doit évoluer afin de poursuivre les actions engagées et mettre en place de nouveaux systèmes de protection, à destination des habitants et visiteurs. Les élus du conseil municipal ont, à ce titre, voté à l’unanimité l’augmentation du budget alloué à la prévention du risque terroriste, de 4,5 millions d’euros (en 2016) à 7 millions d’euros.

Dès 2016, la Mairie de Cannes avait, notamment et rapidement, mis en chantier les premières mesures de sécurisation des établissements scolaires et de sanctuarisation des principaux lieux où se ressemble le public.

À lire l'actualité : Rentrée scolaire : sécurité renforcée dans les établissements cannois

Sécurisation : après les écoles, les crèches

Dès le printemps 2018, les travaux se poursuivront sur les établissements de la petite enfance (rehaussement de clôtures, occultation des fenêtres et portillons, installations de boutons d’alarmes et d’interphones le cas échéant). En outre, avant la rentrée scolaire 2018, l’installation de sirènes dans les écoles et dans les crèches sera complètement finalisée.

Concernant les autres sites, les systèmes de protection continuent d’être affûtés, notamment avec l’installation de bornes de sécurité, de barrages escamotables et de barrières levantes. Ces travaux seront réalisés en deux temps : au premier trimestre puis à l’automne 2018 et concerneront les rues transversales de la Croisette afin de pouvoir sanctuariser, au besoin, le boulevard.

Enfin, un second poste de police municipale mobile sillonnera les rues de la ville d’ici 2019 pour compléter les moyens d’actions de la police municipale.

À lire aussi l’actualité : Le premier poste de police mobile, au plus près des Cannois

La Mairie de Cannes agit pour anticiper le risque, pour la sécurité de ses enfants, de ses habitants et de ses visiteurs.