La Frayère à l’heure de son renouveau !

Plus qu’un renouveau, c’est une révolution ! Rarement un projet aura si bien porté son nom : « Nouvelle Frayère ».

Un projet sur lequel le maire de Cannes et les équipes planchent depuis deux ans, en concertation étroite avec les habitants fortement impliqués dans les ateliers participatifs, de même que l’ensemble des partenaires associés (élus, bailleurs sociaux, copropriétés, professionnels éducatifs, sociaux, techniciens).

« La Nouvelle Frayère figurait au cœur de mon projet de mandat, a rappelé David Lisnard en préambule de la présentation officielle aux référents des associations de quartier et relais médias. Il s’agit d’un projet élaboré par et pour les habitants, qui part de la réalité vécue. Notre seule préoccupation, c’est l’humain : l’égalité des chances, la sécurité, l’accès à l’emploi... La Frayère est une réalité humaine de 2 000 habitants ».

Un projet global sur 5 ans

Ce projet prend justement en compte l’ensemble des aspects : urbanisme, sécurité, emploi, culture, loisirs et sports, politique sociale, commerces et services, habitat, déplacements et stationnement, instruction, civisme, formation, numérique, environnement… « Nous sommes au début d’une nouvelle aventure qui va s’étaler sur cinq ans. Les choses vont se faire très concrètement. Selon moi, tout part de l’enseignement, de l’instruction publique. C’est pour cette raison que l’école a d’ores et déjà fait l’objet de beaucoup de travaux, a également précisé le maire de Cannes. La méthode part d’une vision du quartier. Le calendrier d’actions est très concret. Une des actions majeures des prochaines semaines sera la destruction de la Villa Frayère, devenu un symbole négatif ».

Vidéo

Premier temps forts du projet dès 2018

En effet, dès 2018, la Nouvelle Frayère va se mettre en marche avec quelques temps forts inscrits au calendrier :

  • Ouverture de l’école numérique Simplon, en mars 2018. Cette formation de développeur Web apporte une réponse innovante et performante, notamment dans les domaines de l’économie créative et particulièrement du numérique, à destination des publics ayant des difficultés d’accès à l’emploi. Près de 132 candidats ont postulé, 26 ont été retenus et vont se former gratuitement pendant 7 mois afin d’obtenir le titre professionnel de Niveau III « Développeur logiciel ».
  • Démolition de la Villa Frayère au printemps 2018.
  • Signature de la convention de rénovation urbaine, à l’été 2018.
  • Ouverture du centre social dernier trimestre 2018. Les activités de l’espace social existant seront intensifiées (accès au droit, aides aux démarches administratives, animations pour les familles).

Une Nouvelle Frayère… paysagère

La Nouvelle Frayère se voudra aussi un quartier paysager. Le travail va donc consister à mettre en valeur les atouts naturels du quartier via de nouveaux aménagements. La reconstruction de passerelles piétonnes, éclairées et sécurisées (en cas d’inondation), est ainsi déjà programmée (en 2019). De même que le réaménagement des rives de la Frayère, avec la création d’une promenade continue le long du fleuve (en 2021), ou encore la requalification du parc au sud de l’Azuréenne et au nord du stade Maurice Chevalier. « Nos objectifs sont de rendre le quartier plus agréable à vivre, avec notamment l’implantation de nouveaux services », a précisé David Lisnard.

Les nouveaux équipements publics

Au cœur du quartier

C’est, en effet, à travers les besoins recensés auprès de la population qu’ont été identifiés ces services publics : l’insertion et l’emploi, l’enseignement, les activités dédiées aux jeunes, les équipements sportifs, la santé, l’action sociale et l’économie créative.

De fait, de nouveaux équipements vont voir le jour au cœur du quartier : un pôle social et culturel, ainsi qu’une crèche au pied de la tour S (en 2022), des services associés au pied de la tour I (police, conciergerie, restaurant d’entreprise solidaire… en 2022), un pôle entrepreneurial implanté dans un nouveau bâtiment (Mission Locale, PLIE, l’école Simplon, espaces de coworking, école d’entreprenariat, couveuse d’entreprises… en 2023). Ce cœur de quartier va également bénéficier d’une nouvelle place animée, d’un parking agrandi, embelli et réorganisé côté ouest.

Au sud

Au sud de La Frayère, d’autres équipements publics viendront compléter l’offre. Un pôle sports et loisirs (multisports dont city stade, futsal, salle de boxe, fitness), un pôle santé (médecins, infirmiers), ainsi qu’une pharmacie, services de restauration (snack) ou encore un parking sécurisé pour l’ensemble des usagers du secteur seront installés, d’ici 2023.

Au nord-est

Enfin, sur la partie nord-est du quartier, un pôle de services et de commerces viendra compléter le projet, notamment avec le réaménagement du parking des commerces existants devant les Caravelles pour en améliorer l’accès et accroître l’attractivité. Cette partie sera livrée en 2020.

Nouvelle offre de logements

Le projet prévoit, en outre, de remodeler l’offre actuellement de logements sur la résidence Saint Jeanne afin de l’adapter davantage à la demande, c’est-à-dire à un public de jeunes actifs, personnes âgées et familles recomposées. Une modernisation des bâtiments est également prévue, à travers l’amélioration des halls d’entrée de la résidence, la sécurisation des pieds d’immeubles et la rénovation des parties communes (cages d’escaliers, paliers d’étages, désamiantage des sols).

La sécurité et la rénovation thermique constitueront aussi une importante partie des travaux opérés sur l’habitat, notamment à travers l’accompagnement des résidents des copropriétés existantes (les Caravelles, l’Azuréenne, le Concorde).

Une nouvelle énergie plus respectueuse et moins onéreuse

La Nouvelle Frayère sera un quartier responsable et respectueux de l’environnement. Le projet inclut, en effet, la création d’un réseau de chaleur alimenté par une chaufferie biomasse. Il alimentera en chauffage et en eau chaude la résidence Sainte-Jeanne, la copropriété l’Azuréenne, les bâtiments existants sur les quartiers Frayère/Bocca. Cette chaleur produite par une chaufferie mixte biomasse-gaz, implantée à proximité du projet Bastide Rouge (en face du Palais des Victoires) sera distribuée par un réseau enterré de plus de 2 km.

Les gains sont multiples. Pour la planète avec une émission de plus de 1 400 tonnes de CO2/an… et pour le consommateur avec des économies à la clé. « On veut réellement que cette opération puisse apporter des gains de pouvoir d’achat pour les habitants et notamment au niveau de la facture énergétique, a ajouté David Lisnard. Nous agissons pour la défense des classes moyennes et modestes ».

Nouvelle Frayère… nouveau civisme

Enfin, la Nouvelle Frayère se présentera aussi comme un plaidoyer en faveur d’un élan civique au sein du  quartier. Un coordinateur sera recruté et présent, au service des habitants. L’objectif reste de mobiliser la participation citoyenne et améliorer la réactivité des interventions du bailleur, des copropriétés, des services #MairiedeCannes et de l‘Agglomération Cannes Lérins, particulièrement en matière de propreté des espaces, d’information et de communication autour des projets d’aménagement, ainsi que l’amélioration de la gestion des encombrants. La Nouvelle Frayère se voudra, aussi et surtout, un quartier convivial.


Cliquer sur l'image pour zoomer