Fondation Cannes : commerçants et clients œuvrent pour la bonne cause !

Il y a eu la création du Fonds de dotation en 2016. Puis la Fondation Cannes lancée dans la lignée ce jeudi 12 octobre par le maire de Cannes, David Lisnard, et son premier adjoint, Max Artuso.

Présentation de la Fondation Cannes

Derrière cette nouvelle appellation se cache un désormais un outil, innovant et simple. Avec un double objectif : la Fondation Cannes a pour but affiché de permettre l’émergence d’une véritable solidarité territoriale autour de l’identité à la fois locale et internationale de Cannes, une des villes les plus connues au monde. Mais plus encore, elle entend permettre aux citoyens, aux entreprises et aux résidents (même temporaires) attachés à notre ville, de participer librement, par un don, au financement des actions de leur choix.

Le don fait sa révolution

La Fondation Cannes propose désormais une nouveauté qui pourrait bien révolutionner la façon de faire un don dans la cité cannoise !

La Fondation, en partenariat avec la start-up Heoh, va proposer aux clients des commerces cannois la possibilité de faire un micro-don. Le principe est simple, à chaque paiement par carte bancaire, les clients auront la possibilité de faire un don à la Fondation Cannes, calculé sur la base d’un arrondi, d’un pourcentage ou d’une somme forfaitaire. Simple, rapide, sécurisé.

L’idée reste d’apporter un soutien libre, direct et citoyen aux projets locaux d’intérêt général, et par là-même aider activement le développement du tissu associatif cannois. Ce partenariat avec la Start-up Heoh permet ainsi à la Fondation Cannes d’être la première à mettre ainsi en place un tel système en France.

Présentation de la Fondation Cannes

Comment ça marche ?

Comme à l’accoutumée, le commerçant saisit (ou la caisse envoie) sur le TPE le montant que doit payer son client. Après insertion de la carte bancaire, et avant la saisie du code confidentiel, une question est automatiquement posée, afin de proposer au client de faire un don. Enfin, un ticket spécial s’imprime remerciant le client de son don et lui donnant un identifiant permettant de se connecter à « heoh.net » et de retrouver l’impact de son don et d’obtenir son reçu fiscal.

« Cet outil va nous permettre de renforcer encore davantage notre politique sociale, sans peser sur le contribuable, a expliqué David Lisnard. Notre ville est une ville de contrastes forts, qu’ils soient démographiques, économiques ou sociaux. L’action sociale y représente une part très importante de notre budget. Il nous faut être originaux pour compléter l'action de la Ville tout en défendant, toujours, les contribuables cannois ».

La vocation de la Fondation Cannes

La lutte contre l’exclusion et l’utilité publique restent inscrites dans l’ADN de la Fondation Cannes, avec notamment une action particulière sur l’éducation, l’éveil par l’art et la culture, l’accompagnement du grand âge et l’insertion professionnelle.

A titre d’exemple, parmi, les projets accomplis ou figurant au tableau de bord de la Fondation Cannes, on trouve : la mise en place et financement d’une exposition au sein de la MJC Ranguin du travail du collectif Tigobo animation, le financement de tablettes numériques destinées aux personnes atteintes de maladies neurodégénératives, la création de clubs « Coup de Pouce » afin d’aider les enfants de CP qui nécessitent uniquement un petit accompagnement dans l’apprentissage de la lecture afin de ne pas avoir de lacunes dans la classe supérieure, le soutien réitéré à l’association Parcours de Femmes, le financement du voyage annuel de l’association d’aide aux enfants malades Adrien…

« La responsabilité plutôt que la contrainte »

Pour David Lisnard, « nous avons la volonté de renforcer le sentiment d'appartenance à la communauté cannoise. Le modèle que propose cette fondation est un modèle civique. C'est même un choix de société. La responsabilité, la générosité rationnelle, plutôt que la contrainte. C'est le cœur de la politique que nous menons à Cannes. »

Plus de renseignements www.fondationcannes.com