La mairie de Cannes partenaire des Restos du Cœur

Alors que les Restos du Cœur vivent, cette année, leur 32e campagne hivernale, le maire de Cannes est allé à la rencontre des équipes cannoises de l’association cette semaine.

À Cannes Forville d’abord, puis à La Bocca, David Lisnard a tenu à répéter son soutien à l’ensemble du « tissu associatif très dense qui maille le territoire cannois ». À Cannes, l’action sociale et caritative représente, en effet, un budget de 10 millions d’euros de subventions, maintenu coûte que coûte malgré le contexte financier difficile.


Équipe Cannes Forville

Pour autant, l’action sociale se révèle d’autant plus importante et légitime au sein d’une ville comme Cannes qui, loin des clichés, affiche de lourds contrastes « avec un taux de pauvreté d’environ 18 %, soit 4 points supérieurs à la moyenne nationale. »

« C’est d’abord une aide psychologique »

Le premier magistrat a vivement salué, au nom des Cannois, la petite cinquantaine de bénévoles qui œuvrent en faveur des plus démunis au sein des deux centres de l’association qui a accueilli en 2016 environ 1 300 personnes. « Au delà d'apporter une aide financière, une aide alimentaire, c'est d'abord une aide psychologique que vous prodiguez à vos bénéficiaires. Nous souhaitons donc vous remercier pour ce que vous faites et vous assurer que la mairie de Cannes est votre partenaire ».


Équipe Cannes La Bocca