À Cannes, les fresques font leur cinéma !

Si le cinéma et la culture en général créent des ponts entre les personnes, à Cannes, c’est aussi sous le pont qu’on en trouve l’expression. Désormais, sous le regard des Cannois et des visiteurs deux fresques monumentales, hommage au 7e Art, ornent désormais le pont Alexandre III.

Les œuvres à l’effigie de « Pulp Fiction » et « La leçon de piano » ont été inaugurées ce vendredi 24 mars. Elles illustrent la politique mise en place par la mairie de Cannes pour le développement artistique à travers le territoire. « La culture irrigue la Ville de Cannes. C'est tout le sens de notre démarche. À travers ces fresques, nous reprenons la tradition des murs peints en hommage au cinéma », a commenté David Lisnard, sous les regards en couleurs de Bruce Willis et John Travolta.

Remettre « du beau dans la ville ! »

Ces fresques ont été réalisées dans le cadre des célébrations des 70 ans du Festival de Cannes, autour d’un thème fort « La valorisation du 7e art et des grands films palmés », à l’instar des longs-métrages de Quentin Tarantino (Pulp Fiction) et de Jane Campion (La leçon de piano).

« Nous mettons en exergue ici deux grands films, parfaitement mis en valeur par les artistes de ce projet (collectif Vertical Pulse), a félicité le premier magistrat. Nous remettons du beau dans la ville ! »

Une façon de prendre soin, encore et toujours plus, du cadre de vie des Cannois et de valoriser les quartiers. Tous les quartiers.

Reportage vidéo