Suquet : ça bouge sur le sommet de Cannes !

C’est bien plus qu’un coup de mieux. Un vent de neuf souffle sur le Suquet, cœur historique de Cannes, à portée de transports en commun… mais fidèle à lui-même !

L’objectif premier de cette opération majeure d’embellissement de l’emblématique butte cannoise devait, avant toute autre priorité, respecter l’identité et l’âme des lieux. Et à en croire la foule qui s’est massée sur la place Chanoine Paul Grau, ce vendredi 5 mai, à l’occasion de l’inauguration de la réhabilitation du quartier, la Mairie de Cannes a relevé le défi.

Reportage vidéo

Une opération majeure au cœur de Cannes

En mai 2016, la première tranche de travaux avait révélé, en partie, le futur visage du Suquet, notamment avec la piétonnisation de près de 2000 m2 de pavés sur la partie basse. Un an plus tard, le chantier de la deuxième tranche, sur la partie haute, achève pleinement l’opération de rénovation et d’embellissement du quartier. Les travaux conduits répondaient à plusieurs objectifs :

  • Renouveler les réseaux d’eaux usées, d’eau potable et d’électricité menés par les concessionnaires.
  • Piétonniser l’ensemble des voies concernées afin de renforcer l’attractivité des lieux : favoriser la déambulation en toute quiétude et sécurité, diminuer l’impact visuel et sonore de la circulation motorisée, développer les terrasses.
  • Embellir les espaces publics en soignant toutes les composantes de l’environnement : traitement des voies en pavés, réalisation des caniveaux en pierre de calcaire, utilisation d’éléments métalliques ton « brun rouille » pour les clôtures, jardinières complantées d’oliviers, éclairage par des lanternes de style à LED…
  • Renforcer l’animation urbaine et la convivialité autour de la place du Suquet avec la réalisation d’un mur-banc en pierre calcaire et la création d’un accès direct au square Musso.
  • Favoriser l’accès à la résidence des Artistes en créant un cheminement continu depuis la place du Suquet jusqu’à l’entrée de la résidence à travers le square, en suivant un fil conducteur artistique sur le parcours.
  • Offrir un parvis à l’église en réaménageant la Place Chanoine Grau avec un dallage qui rappelle la partition d’un « Te Deum », thème musical sur lequel l’église a été inaugurée.
  • Améliorer l’attractivité de la Place de l’Abbé Otta, située le long de l’église, et offrant un beau panorama, en proposant un lieu de repos et de détente autour d’une fontaine en pierre bordée d’une haie arbustive.
  • Offrir la possibilité aux riverains et aux commerçants de circuler avec leurs véhicules grâce à la mise en place de contrôles d’accès en entrée et sorties de la zone piétonne.

Ce sont ainsi aujourd’hui quelques 8 000 m2 piétons et un nouveau décor qui composent le Suquet, berceau de la Ville de Cannes dédié à incarner le lieu à vocation culturelle et artistique qu’il représente, comme on aime à l’appeler le « Montmartre » cannois.

Une navette pour le Suquet

Ce service de transport en commun a été mise en place le 2 mai. Elle assurera une desserte à l’année et selon une fréquence de 20 minutes de 9 heures à 19 heures inclus. Cette plage horaire sera étendue jusqu’à 23 heures 40 de fin juin à fin août.

Difficile de la rater dans sa petite robe rose ! En guise de clin d’œil à l’identité artistique du Suquet et en référence à la présence de la résidence « Suquet des Art(iste)s » au cœur de la butte, la navette a été spécialement décorée et customisée à huit mains, par les artistes du Suquet : Olivia Paroldi, Olivier Domin, dit OLLL, Richard Ferri-Pisani et Grégory Berben.

Navette du Suquet

Stationnement pour les riverains

Dans la partie basse et le parking Vallombrosa, un parking de 18 places (sur l’ancien boulodrome adjacent au square Musso) a été aménagé ­‑ Le parking des artistes –­ pour les Suquetans, identique à celui de rue Saint-Dizier : tarif zone orange à 3 euros les deux heures de stationnement maximum.

Parking Forville à 25€/mois

La Mairie de Cannes, investie auprès des Suquetans afin de leur faciliter le quotidien au maximum, a obtenu un tarif spécial résidents auprès de l’exploitant du parking Suquet-Forville, la société Uniparc.

À partir du 1er juin prochain, les habitants des rues piétonnisées du Suquet pourront bénéficier d’un forfait mensuel extrêmement bas, négocié pour eux par la mairie de Cannes avec la société Uniparc, qui leur permet de stationner leur véhicule à proximité de leur résidence avec cent places de parking au tarif de 25 euros par mois, 7/7J et 24/24h.