La mairie lutte activement contre les moustiquesLa lutte contre les moustiques, notamment le ″moustique tigre″, est un véritable enjeu de santé publique que le Maire de Cannes entend traiter efficacement en mettant en œuvre des interventions concrètes et opérationnelles sur le domaine public communal.


Première campagne de démoustication du 3 au 14 avril

Jusqu'à l'automne, la municipalité organise plusieurs campagnes de traitement larvicide anti-moustiques sur le domaine public communal (les vallons d’eaux pluviales, les avaloirs pluvieux, les ruisseaux et berges, les jardins et squares...) afin d'éliminer les larves et empêcher leur transformation en adultes piqueurs.

7 campagnes de traitement
sont en cours

Chaque opération, réalisée par une entreprise spécialisée agréée, titulaire d’un marché public, dure une dizaine de jours. Elle s’effectue à l’aide d’insecticides biologiques agréés respectueux de l’environnement, inoffensifs pour la santé, et les autres insectes volants (abeilles, papillons, etc.) 

Les lieux traités sont les espaces publics susceptibles de servir de gîtes aux moustiques, à savoir, tous les points où la présence d’eau stagnante est notable : vallons d’eaux pluviales, avaloirs pluviaux, ruisseaux, berges, jardins, squares, vides-sanitaires de certains établissements municipaux, points d’apports volontaires des déchets enterrés.

Outre ces traitements systématiques, des opérations ponctuelles peuvent être menées en urgence suite à une infestation dans un secteur bien défini.

Le rôle clé des particuliers : les bons gestes à suivre

Pour ce qui relève du domaine privé, les propriétaires sont vivement incités à entretenir leurs biens et agir pour éviter une stagnation d’eau, susceptible de servir de gîte aux moustiques.

80 % des sites de reproduction des moustiques sont situés en domaine privé. Il convient à tous de retenir le concept suivant : « pas d’eau stagnante = pas de moustiques ».
 
Des gestes simples et répétés sont à suivre :

  • éliminer les récipients contenant de l’eau stagnante comme les coupelles de pots de fleurs, les seaux, vases, etc. ;
  • mettre à l’abri de la pluie et de l’arrosage les objets disposés dans les jardins et pouvant retenir de l’eau ;
  • vider régulièrement les récipients ne pouvant être supprimés ou mis à l’abri ;
  • entretenir les gouttières et recouvrir les bidons de récupération d’eau avec des moustiquaires. 

Rens. 04 97 06 49 20 (Direction Hygiène, Santé et Santé au travail de la Mairie de Cannes)

Parallèlement à cette campagne de traitements larvicides, la Mairie de Cannes vient de lancer une large campagne de communication visant à informer et sensibiliser les Cannois : dépliants, affichettes et foire aux questions.

Foire aux questions - En savoir